X
    Categories: Bien-être

3 plantes dépolluantes à tester pour assainir votre maison

Nous évoquions la nécessité d’assainir la maison grâce à la ventilation positive dans ce précédent article, c’est l’occasion de mettre en avant une solution naturelle, grâce aux plantes dépolluantes. Les plantes vertes, grâce au phénomène de photosynthèse, assure la transformation du CO2 en oxygène. Mais au delà de ses fonctions vitales pour la planète, certaines plantes vertes d’intérieur font office de traitement de l’air : on parle alors de bioépuration. Découvrez 3 plantes aux vertus dépolluantes faciles d’entretien qui agiront sur l’amélioration de votre habitat.

L’anthurium, action sur le monoxyde de carbone et l’ammoniac

L’anthurium, ou flamant rose, parfaite pour purifier l’air.

L’anthurium est une plante d’origine tropicale qui vous permet de profiter de jolies fleurs roses, blanches ou rouges. Elle préfère la pleine lumière et demande une bonne humidité de la terre pour décliner de belles fleurs et feuilles luisantes. Vous les trouver chez les fleuristes ou en jardinerie quasiment toute l’année.

Elle mesure entre 30 et 50 cm. Si vous voulez assurer une floraison dense et pérenne, il vous faudra apporter un engrais liquide à son arrosage hebdomadaire. Attention tout de même, le plein soleil est à proscrire.

Elle agit sur la purification de votre intérieur en traitant les matières suivantes :

  • Ammoniac
  • Formaldéhyde
  • Monoxyde de carbone
  • Xylène

Plus d’informations sur l’entretien de l’Anthurium ici.

Le lierre, parmi les plus efficaces


Avec son feuillage vert ou panaché, le lierre d’intérieur est une plante que l’on retrouve en composition fleurie chez les fleuristes, mais qui peut très bien se mettre en solitaire, disséminé en petit pot unique à différents endroits de la maison. Elle ne produit pas de fleurs, mais son feuillage luisant lui confère un impact visuel non négligeable. Elle se bouture facilement. Ligneuse et grimpante, vous pouvez la faire pousser sur des tuteurs en lièges pour profiter d’un déploiement optimale.

Parmi les plantes aux vertus purifiantes citées par la Nasa, le lierre s’impose comme l’une des plantes vertes agissant sur un grand nombre depollunats intérieurs :

  • Benzène
  • Formaldéhyde
  • Trichloroethylène
  • Xyléne
  • Toluène

La Sanseveria, ou langue de belle-mère

Sansevaria en pot (source Pinterest)

Pas forcément la plus belle, mais tout comme le lierre, cette plante verte est l’une des plus profitables en terme de purification de l’air. Elle fait partie des plantes succulentes, bien qu’elle ne ressemble en rien à ces congénères. Avec son port érigé, ses touffes de feuilles vertes ou panachées trouvent une prédisposition en pot, en solitaire ou groupé.

Facile d’entretien elle se veut “increvable”. Les plus gauches en terme de culture de plante y verront là une très bonne opportunité pour “enfin garder une plante verte”.

Pour ces qualités filtrantes, la Sanseveria saura agir sur :

  • Benzène
  • Formaldéhyde
  • Trichloroethylène
  • Xyléne
  • Toluène

Ou trouve t’on ces polluants ?

La liste des agents polluants dans notre maison est importante. Si vous souhaitez porter une attention particulière à ces éléments présents dans l’air en plus des COV, voici une liste des élèments physiques ou invisibles de votre maison que ces plantes vertes peuvent annihiler ou réduire.

  • Les produits détergents et solvants : Formaldéhyde, Trichloroethylène, Xylène
  • Les colles et adhésifs : Formaldéhyde, Xyléne, Tolluène
  • la fumée de cigarette : Monoxyde de carbone, Ammoniac, Formaldéhyde
  • Le mobilier : Formaldéhyde, PCP
  • Les revêtement de sol : Formaldéhyde
  • Le plastique : Benzène
  • les peintures : Formaldéhyde, Xylène
Sebastien T. :