X
    Categories: Bien-être

Le Hand spinner : véritable objet thérapeutique pour enfants atypiques ?

Le Hand Spinner ou le Finger Spinner connait un véritable engouement notamment auprès des plus jeunes. Mais son succès avait déjà fait ses preuves auprès d’un public d’enfants atteints de troubles du comportement. Explications:

C’est en 1997 que Catherine Hettinger a déposé le brevet du Fidget Spinner. Un concept simple : Un outil tenant sur un doigt et mué par une simple poussée des doigts de l’autre main. Son brevet, faute de pouvoir payer les 400$ pour le protéger, a été abandonné. Cependant, les Hand Spinners que nous voyons tournoyer sur les doigts de nos têtes blondes, n’ont pas grand chose en commun. C’est en tout cas, ce qu’avait affirmé l’inventrice lorsqu’on lui posa la question à l’époque du boom de ces jouets venus d’Asie.

C’est en 2017, que le Finger Spinner connait un véritable succès auprès des thérapeutes. L’outil est alors présenté comme un objet thérapeutique à part entière. Il permet de focaliser l’attention. C’est en tout cas l’argument qui a été défendu… Car d’autres spécialistes des maladies comportementales ont nié cette affirmation comme l’a rapporté Jennifer Callas du Times .

Cependant, pourquoi de telles affirmations ont-elles été évoquées ?

Ce jouet, très simple d’utilisation, permet à l’instar de la toupie, de fonctionner par le biais d’une action tactile facile à exécuter.

En questionnant des parents d’enfants atypiques, ceux-ci rapportent que leurs enfants ont très souvent une fascination pour la lumière (éteindre/allumer), l’eau et le sable, notamment lorsque celui-ci glisse entre les doigts. Ce rapport simplifié de par des gestes doux et faciles à exécuter, leur permettrait de vraiment interagir avec leur environnement, avec un lien de cause à effet efficient et une stimulation des fonctions sensorielles.

De là à proposer le Hand ou Finger Spinner comme un véritable outil thérapeutique ?

N’en demeure que le succès de ce gadget de poche réunit tous les enfants.

Chris L. :