X
    Categories: Environnement

la ventilation positive : un air nouveau dans la maison

Toutes nos maisons et appartements devraient être soit ventilés naturellement ou mécaniquement : puits provençal, puits canadien, VMC simple flux ou double flux sont les solutions de ventilation de la maison les plus courantes, mais pas toujours les plus efficaces. Et devant les problèmes de pollution intérieure que nous connaissons, il va être de bon goût de regarder cette nouvelle technologie de près, encore méconnue des propriétaires : la ventilation positive, ou encore appelée la ventilation par surpression. 

la ventilation par insufflation : des vertus que l’on ne soupçonnerait pas

Si la VMC (ventilation mécanique contrôlée) à simple flux utilise le système de dépression pour ventiler notre maison, la ventilation positive va travailler, elle, dans le sens opposé. Le circuit d’air de la VMC va passer depuis les trappes créées sur vos ouvertures dans les pièces pour être rejetés via les conduits vers l’extérieur grâce au moteur située généralement dans les combles.

Le système de ventilation positive va lui capter l’air extérieur depuis un chapeau de toit, le filtrer et le réchauffer au travers de son mécanisme, pour ensuite le répartir harmonieusement dans les pièces de la maison, avant d’être extrait par les ouvertures naturelles ou crées à cet effet. Il poussera sur son passage tous les éléments indésirables contenus dans notre air vicié. on parle dans ce cas de ventilation par surpression, en opposition au système de dépression de la VMC.

  • Chasser et pousser l’humidité : Si vous rencontrez des problèmes de taux d’humidité élevé ou si vous êtes embêté par des moisissures sur les murs ou certaines pièces de votre maison, la ventilation positive se chargera d’assainir votre habitation.
  • Limiter les agents toxiques de la maison : COV, pollens, acariens, fumée de cigarette, radon, cela vous parle ? Ces polluants intérieurs envahissent nos maisons et cause de nombreux soucis de santé sur les sujets les plus fragiles. La ventilation par surpression agit sur le bien des occupants en chassant à l’extérieur tous ses polluants. Les filtres de type F7 et G4, installés dans le mécanisme, filtrent l’air et purifie votre environnement.
  • Vous aider à réaliser des économies d’énergie : en diffusant de façon homogène l’air dans votre maison, les calories sont mieux réparties. Cet environnement homogène de l’air, vous permet de réduire le chauffage, et vous aide à réaliser à terme des économies sur vos factures de dépenses énergétiques.

Schéma du principe de ventilation positive (Copyright eoletec)

Une installation facilitée en rénovation

Il est parfois compliqué de changer radicalement de système de ventilation, surtout si vous connaissez des désordres dues à l’humidité et que vous souhaitez mettre en place un système curatif probant. Le gros avantage technique, en optant pour l’installation d’une ventilation de ce type, est que vous limitez les tracasserie de pose, comme ceci peut être le cas dans le cas d’une pose de VMC double flux.


Le bloc moteur s’installe dans les combles, et ne nécessite qu’une entrée d’air sur votre toiture (d’autres systèmes existent pour les solutions installées dans les caves). Pour ce qui est de l’insufflation depuis les combles vers les pièces, 1 ou 2 trappes suffisent au passage de l’air, et à sa sa diffusion dans les pièces. Pour l’évacuation de l’air vicié, les trappes présentes sur sur vos fenêtres achemineront l’air vers l’extérieur. Dans certains cas les installateurs pourront avoir recours à un détalonnage des portes pour faire passer l’air de pièce en pièce.

Pour ce qui est du temps de pose, les installateurs n’ont besoin que d’une journée pour mettre en place un système complet de ventilation de pose.

Des fabricants qui nous facilitent la vie de tous les jours

De grandes marques assurent la fabrication et l’élaboration de système de ventilation. On peut notamment citer Ventilairsec ou Eoletec, spécialiste depuis de nombreuses années. Ils misent énormément sur cette technologie récente de ventilation. Ils redoublent d’ingéniosité pour élaborer des systèmes économes, autonomes et silencieux, et ce, pour votre confort d’utilisation.

Pour ce qui est du prix d’une ventilation positive, si vous souhaitez l’installer par vous-même,  il vous faudra débourser au minimum 700/800 euros. Mais ce n’est pas forcement la meilleure solution, car certaines particularités techniques pourrait vous échapper.

La pose par un professionnel vous garantira une installation aux normes, vous permettra de récupérer des avantages fiscaux et une TVA amoindrie, et surtout d’un contrat d’entretien et de maintenance. Le prix d’une telle prestation sera en moyenne entre 2500 et 5000 euros suivant la marque et les travaux d’adaptation nécessaires à la pose.

Alors qu’attendez vous pour assainir votre maison et profiter d’un renouvellement de l’air efficace? Renseignez vous auprès des professionnels près de chez vous, ils seront forts d’argument.

Sebastien T. :