X
    Categories: Environnement

Une école de Prayssac sensibilise les plus jeunes au compostage

Initié par la directrice, Madame Joncquet, de l’école maternelle «les Cerisiers» à Prayssac dans le département du Lot, les élèves de l’école ont pu découvrir le compostage grâce à une mission pédagogique animée par Mathieu Baena délégué du Syded.

Le 12 mai 2017  s’est déroulée pendant toute la journée une mission de sensibilisation sur le tri des déchets et le compostage auprès des plus jeunes, notamment ceux de classe de grande section. La mission était d’attirer l’attention sur la gestion des déchets et notamment le tri. Durant la matinée, l’intervenant du Syded leur a fourni les principales règles en terme de tri : rapidement les jeunes de la maternelle ont été invité à effectuer leurs premières missions de tri dans les poubelles mises en place à cet effet.

 

Mise en place du kit de compostage et valorisation des déchets

L’installation du kit de compostage s’est fait durant cette même journée, et au terme du repas de midi, les élèves de la maternelle ont pu déposer les restes de leur repas dans ce composteur fraîchement installé. Les restes des quelques 44 repas servis ce midi-là ont été déposés dans le nouveau composteur, sur lequel les employés municipaux de la ville ont pris soin d’installer une vitre. L’idée est bien sûr de montrer l’évolution de ce compost dans le temps.

Un moyen unique d’apporter une touche récréative à cet exercice de sensibilisation. Il faut rajouter que vous susciter encore plus d’intérêt sur cet petit événement dans l’école, Mathieu Baena a, pendant cette animation, joint à ces déchets des insectes visant à amorcer le processus de compostage. En effet, les lombrics, les vers aident à enclencher le processus de compostage qui résulte de la dégradation des déchets par les micros et les macro-organismes.

En espérant voir de nombreuses initiatives comme celles-ci se mettrent en place : nos petites têtes blondes sont en effet les premiers à convaincre sur les gestes environnementaux.

Sebastien T. :