X
    Categories: Technologie

Potager autonome : les promesses du robot jardinier Farmbot

Envie de devenir auto-suffisant en légumes ou en fruit ? L’idée du potager vous a toujours séduit, mais vos connaissances en jardinage laissent à désirer ? Laissez vous tenter par le robot jardinier de Farmbot Genesis, la solution de potager totalement autonome, un projet open-source. Du semis à l’arrosage, pilotez votre potager depuis une application mobile. Il ne vous restera plus qu’à déguster vos légumes.

La firme californienne apporte une solution à toutes celles et ceux qui souhaiteraient profiter de leur jardin, récolter ses propres légumes, sans les tracasseries et les contraintes d’entretien que ça impose. La tendance est là : les citoyens aspirent à manger sain, réduire leur dépense en alimentation. C’est là que le projet Farmbot intervient et devrait séduire les moins jardiniers d’entre vous.

Le projet Farmbot se veut simple


A partir d’un kit complet, ou d’un kit de base que vous pouvez faire évoluer, vous allez pouvoir créer un potager de  3 par 1.5 mètres. La robotisation de ce potager risque de ravir les plus “fainéants” des jardiniers, car de nombreuses promesses s’offrent à eux :

  • semis automatisé
  • Arrosage
  • et désherbage automatique

De plus, pour vous rendre encore plus d’autonomie, et gagner en économie de dépenses, vous allez pourvoir coupler votre kit à une alimentation solaire et vous brancher sur votre système de récupération d’eau.

Le tout est piloté par un logiciel open-source sous Arduino. Une caméra embarquée analyse l’évolution de votre potager, et effectue les tâches redondantes à votre place.Vous allez pouvoir profiter du programme embarqué, ou alors créer vos propres séquences de jardinage. Farmbot dispose d’une communauté assez large dans laquelle vous pourrez partager vos programmes ou séquences de jardinage.

Le prix de l’indépendance alimentaire

Bien sûr ce projet a un coût.  Seuls les plus geeks des jardiniers feront ce choix, ou les plus aisées financièrement. Le pack complet s’affiche tout de même au prix de 2600 dollars, et il vous faudra compter 90 dollars de port pour recevoir ce beau package.

Même si le projet a été médiatisé en Juin 2016, nous tenions à l’actualiser car l’envoi des kits va se faire sous peu au courant du mois de juillet 2017.

C’est sur que le retour sur investissement ne se fera que si vous “produisez” vos légumes en mode quasi industrielle. Mais pour celles et ceux qui recherchent l’indépendance alimentaire (partielle), l’initiative devrait en stimuler plus d’un à franchir le cap.

 

Sebastien T. :