Du lierre sur la façade d'une maison

Arracher le lierre, bonne ou très mauvaise idée ?

Dans la gestion de nos espaces verts et de nos façades, le lierre occupe une place particulière. Cette plante grimpante, à la fois admirée pour son feuillage luxuriant et crainte pour son potentiel destructeur, soulève un dilemme : faut-il l’arracher pour protéger nos structures ou le préserver pour ses nombreux bénéfices écologiques ?

Pourquoi le lierre pose-t-il question ?

Le lierre, une plante grimpante persistante, est célèbre pour sa vigueur et sa capacité à s’accrocher sur presque toutes les surfaces. Cette plante peut apporter une touche de verdure bienvenue sur les murs de nos maisons, offrant isolation et refuge à de nombreuses espèces. Cependant, sa force est aussi sa faiblesse ; en pouvant potentiellement causer des dommages aux structures qu’elle colonise.

Les bénéfices du lierre sur les façades

Un havre pour la biodiversité

Le lierre est une source de nourriture et d’abri pour de nombreux êtres vivants. Son feuillage dense offre un refuge à diverses espèces d’oiseaux, d’insectes et même de petits mammifères, enrichissant ainsi la biodiversité locale.

Isolation thermique et protection

En plus de ses avantages écologiques, le lierre peut jouer un rôle d’isolant thermique pour les bâtiments, contribuant à maintenir une température intérieure plus stable. Il protège également les murs contre les intempéries et peut réduire l’impact de la pollution urbaine.

Les risques liés à la présence du lierre

Dommages structurels

Le principal argument contre le lierre est le risque d’endommager les murs de la maison. Les racines aériennes du lierre peuvent s’infiltrer dans les fissures des murs, exacerbant les problèmes existants et pouvant entraîner des coûts de réparation significatifs.

Concurrence avec les plantes hôtes

Sur les façades, le lierre ne pose pas directement de problème de concurrence. Cependant, lorsqu’il se développe librement dans les jardins, il peut entrer en compétition avec d’autres plantes, affectant potentiellement leur croissance et leur santé.

Le lierre attire-t-il les moustiques ?

Une préoccupation courante est que le lierre, en créant un environnement humide et abrité, pourrait favoriser la prolifération des moustiques. En réalité, si le lierre peut offrir un abri à diverses espèces, l’association directe avec une augmentation des populations de moustiques n’est pas systématique mais forcément l’humidité est plus importante en présence de lierre. Cependant il est dit que les moustiques sont principalement attirés par l’eau stagnante, pas spécifiquement par le lierre… Votre retour d’expérience serait très intéressant pour les autres lecteurs.

Alors arracher ou pas ? C’est une question qui évidemment mérité réflexion et une réponse générale peut être un peu compliquée à formuler. Mais si de possibles désagréments vous inquiètent et que l’argument à ne pas l’arracher l’emporte souvent. Fiez-vous à votre intuition, l’important est d’être bien chez soi.

Chris L

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de mes sites et notamment sur Infobourg avec le jardinage et l'équipement de la maison. Je vous partage toutes les astuces utiles dénichées ça et là pour que vous ne manquiez rien des dernières trouvailles.