Aération de la maison
Crédits photo @ Infobourg.fr

Préparer la canicule avec les meilleurs astuces de ventilation naturelle pour garder votre maison fraîche cet été

L’été approche à grands pas et, avec lui, le redouté ballet des ventilateurs et climatiseurs, synonymes de factures d’électricité gonflées. Par ailleurs, certains redoutent une canicule encore plus éprouvante qu’en 2022… Mais si vous pouviez garder votre maison au frais grâce à des solutions naturelles, tout en faisant des économies d’énergie ? Quels sont donc ces systèmes de ventilation naturelle qui promettent de révolutionner nos étés ?

Le B.A.-BA de la ventilation naturelle : comprendre pour mieux agir

La ventilation naturelle repose sur des principes simples mais efficaces. Le premier est celui de la convection : l’air chaud monte et l’air froid descend. En tirant parti de ce phénomène, il est possible de créer une circulation d’air qui rafraîchit la maison. Le second principe est celui de l’effet Venturi : l’air s’accélère quand il passe par un espace réduit, ce qui favorise son renouvellement.

Fenêtres ouvertes ventilation
Crédits photo @ Infobourg.fr

1. La ventilation transversale : cap sur les courants d’air !

La ventilation transversale, c’est l’art de créer des courants d’air pour rafraîchir l’intérieur de la maison. Le principe est simple : ouvrir des fenêtres ou des portes en face l’une de l’autre pour favoriser le passage de l’air. Mais attention, il ne s’agit pas d’ouvrir n’importe comment ! Il convient d’ouvrir davantage la fenêtre d’où vient le vent (la fenêtre “d’admission”) et de n’entrouvrir que légèrement la fenêtre opposée (la fenêtre “d’évacuation”) pour forcer l’air à s’engouffrer et créer un véritable courant d’air. Donc vérifiez bien le sens du vent !

2. La ventilation par effet de cheminée : le génie de la convection

Aussi appelée ventilation par effet stack, cette technique exploite le principe de convection pour évacuer l’air chaud. Comment ? En créant une ouverture en partie basse de la maison (une fenêtre par exemple), et une autre en partie haute (une fenêtre de toit, un conduit d’aération…). L’air chaud montant naturellement, il est aspiré par l’ouverture supérieure, ce qui crée une aspiration à la base et permet à l’air frais de rentrer dans la maison.

3. La ventilation nocturne : l’art de tirer parti des heures fraîches

La ventilation nocturne consiste à rafraîchir l’habitat en profitant des températures plus basses de la nuit. Pour cela, il suffit d’ouvrir les fenêtres et les portes intérieures pendant la nuit, puis de les fermer dès que la température commence à monter le matin. L’objectif est de rafraîchir les murs, le sol et le plafond, qui emmagasineront la fraîcheur et la restitueront tout au long de la journée.

Fermer les volets : Comme vous le savez, cela ne permet pas de rafraîchir la maison mais de garder la fraîcheur.

Velux fermé
Crédits photo @ Infobourg.fr

Les systèmes de ventilation naturelle, aussi bons pour la planète que pour le porte-monnaie

Ces différentes méthodes de ventilation naturelle ont plusieurs atouts. Non seulement elles permettent de réduire les besoins en climatisation, et donc de réaliser des économies d’énergie significatives, mais elles contribuent aussi à améliorer la qualité de l’air intérieur, souvent plus pollué que l’air extérieur. Et ce n’est pas tout : en limitant l’utilisation de la climatisation, qui émet des gaz à effet de serre, elles sont également bénéfiques pour la planète.

Le rôle clé de l’architecture dans la ventilation naturelle

La ventilation naturelle ne s’improvise pas, elle se conçoit. Une maison bien orientée, avec des ouvertures bien placées, sera bien plus facile à ventiler naturellement. Par ailleurs, certains éléments architecturaux, comme les brise-soleil, les puits de lumière ou les tours de ventilation, peuvent grandement favoriser la ventilation naturelle.

Les meilleures innovations en matière de ventilation naturelle

De nombreuses innovations visent à améliorer l’efficacité de la ventilation naturelle. Par exemple, des fenêtres à ouverture automatisée permettent de réguler la température intérieure sans effort. D’autres technologies, comme les systèmes de ventilation hybride, combinent ventilation naturelle et mécanique pour garantir un confort optimal.

La ventilation naturelle ne suffit pas ? Pensez à la climatisation naturelle !

Si malgré vos efforts, votre maison reste trop chaude en été, il existe des alternatives naturelles à la climatisation. Parmi elles, la climatisation par évaporation comme ce type de climatiseurs, qui refroidissent l’air grâce à l’évaporation de l’eau et se révèlent particulièrement efficaces dans les régions sèches ou toucher de plein fouet par une vague de chaleur.

Pour une maison fraîche cet été, mettez toutes les chances de votre côté !

L’été peut être une période de véritable inconfort, particulièrement lorsque les températures grimpent en flèche. Grâce à la ventilation naturelle, il est possible de profiter de cette saison sans faire exploser sa facture d’électricité. Alors, prêt à prendre les précautions nécessaires pour rester bien au frais cet été ?

Chris L

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de mes sites et notamment sur Infobourg avec le jardinage et l'équipement de la maison. Je vous partage toutes les astuces utiles dénichées ça et là pour que vous ne manquiez rien des dernières trouvailles.