Un ballon d'eau chaude contre un mur

Ballon d’eau chaude : Avec cette astuce économisez jusqu’à 15% sur votre facture

Réduire les factures énergétiques sans compromettre le confort de votre foyer est un objectif accessible, et votre ballon d’eau chaude pourrait être la clé pour y parvenir. Souvent situés dans des caves ou des celliers, les ballons d’eau chaude peuvent passer inaperçus, mais ils jouent un rôle crucial dans notre quotidien en fournissant l’eau chaude nécessaire pour la douche, la vaisselle, et d’autres tâches ménagères.

L’efficacité énergétique est une préoccupation qui s’étend à chaque recoin de notre domicile, et avec quelques astuces simples, vous pouvez optimiser les performances de votre ballon d’eau chaude et réaliser des économies substantielles sur vos coûts énergétiques. Découvrez comment une isolation adéquate de votre ballon peut réduire les pertes de chaleur, diminuer la consommation d’énergie et prolonger la durée de vie de votre appareil, et bien évidemment, tout en réduisant vos factures.

Optimisation de votre chauffe-eau

Un ballon d'eau chaude dans une cave

Isoler le ballon : une solution efficace

L’un des meilleurs moyens d’améliorer l’efficacité de votre ballon d’eau chaude est de l’isoler. Pourquoi est-ce si important ?

  • Une réduction des pertes de chaleur : Un ballon d’eau chaude non isolé perd constamment de la chaleur, ce qui oblige votre système à travailler davantage pour maintenir l’eau à la température souhaitée. En l’isolant, vous minimisez évidemment ces pertes.
  • Des économies d’énergie : Moins de perte de chaleur signifie que votre ballon consommera moins d’énergie pour chauffer l’eau. Cela se traduit par des économies sur votre facture énergétique.
  • Une durée de vie prolongée : En réduisant le travail de votre ballon, vous pouvez potentiellement prolonger sa durée de vie, ce qui vous évite de le remplacer prématurément.

Si votre ballon d’eau chaude est déjà dans un environnement chauffé, les économies seront moins impressionnantes.

Choisir la bonne couverture pour votre ballon

Il existe des couvertures spécialement conçues pour les ballons d’eau chaude. Voici quelques éléments à prendre en compte lors de la sélection :

  • Matériau : Préférez une couverture en fibre de verre ou en mousse polyéthylène. Ces matériaux offrent une excellente isolation thermique.
  • Épaisseur : Plus la couverture est épaisse, meilleure sera l’isolation. Recherchez une épaisseur d’au moins 75 mm.
  • Facilité d’installation : Certains modèles sont équipés de bandes adhésives ou de sangles pour faciliter leur mise en place.
  • Résistance à l’eau : Assurez-vous que la couverture est résistante à l’eau pour éviter toute détérioration due à l’humidité.

Couverture isolante contre la déperdition de chaleur

Voici un exemple de couverture adaptée aux ballons d’eau chaude.

Une économie allant jusqu’à 15% voire plus

L’utilisation d’une couverture pour ballon d’eau chaude peut entraîner des économies d’énergie substantielles. En effet, cette couverture agit comme une barrière thermique qui réduit les pertes de chaleur du réservoir d’eau, ce qui se traduit par une réduction de la consommation d’énergie nécessaire pour maintenir l’eau chaude​. Plus précisément, l’isolation du chauffe-eau peut réduire la perte de chaleur résiduelle de 20 à 40 % et permettre d’économiser environ 8 à 15 % sur les dépenses d’eau de chauffage.

Coût de la couverture pour ballon d’eau chaude et retour sur investissement :

Investir dans une couverture pour votre ballon d’eau chaude est un moyen efficace de réduire votre consommation d’énergie, notamment durant les périodes froides où la demande en eau chaude est plus élevée. Supposons que vous achetiez une couverture pour environ 40 euros, et que celle-ci vous permette d’économiser jusqu’à 5 kWh par jour durant la période froide.

  1. Coût Initial : Imaginons que le coût initial de la couverture est de 40 euros.
  2. Économies Quotidiennes : Avec une économie de 5 kWh par jour, sur une période froide disons de 4 mois (environ 120 jours), vous économiserez 600 kWh (5 kWh x 120 jours).
  3. Coût de l’Énergie : Le coût de l’énergie peut varier en fonction de votre région. Supposons un coût moyen de 0,20 euro par kWh, vos économies totales sur la période froide seraient de 120 euros (600 kWh x 0,20 euro).

Bien évidemment, cela dépend de plusieurs facteurs, mais quoi qu’il en soit vous ferez des économies.

Chris L

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de mes sites et notamment sur Infobourg avec le jardinage et l'équipement de la maison. Je vous partage toutes les astuces utiles dénichées ça et là pour que vous ne manquiez rien des dernières trouvailles.