Chaudière à granulés : Est-ce que son installation vaut le coup ?

Chaudière à pellets

Découvrez les nombreux avantages et l’inconvénient majeur de l’installation d’une chaudière à granulés, notamment les économies à long terme, le confort tout au long de l’année et l’amélioration de l’habitat. Une chaudière à granulés peut être moins tendance aujourd’hui tant l’approvisionnement et le prix des pellets de bois a augmenté. Pour autant la chaudière à granulés si elle est compatible peut également utiliser d’autres types de pellets comme :

Mais a présent, parlons des avantages d’une chaudière à granulés et ils sont très intéressants.

La chaudière à pellets est économique sur la durée

Avec une chaudière à granulés, vous pouvez faire l’expérience de l’économie et de l’efficacité comme aucune autre solution de chauffage sur le marché. Les pellets qui l’alimentent étaient relativement peu coûteux (5,90 euros pour 100 kWh aujourd’hui il faut plutôt compter de 8 à 9€) par rapport à l’électricité (17,44 euros), au gaz naturel (7,92 euros) ou au gaz propane (14,36 euros). De plus, chaque tonne de pellets vous coûtera entre 600 et 700 euros. Et n’oublions pas son efficacité énergétique, qui est tout simplement remarquable, puisqu’elle peut atteindre 105 % (en moyenne 80 %-100 %).

Rendement et efficacité énergétique

La notion de rendement supérieur à 100% dans les chaudières à granulés peut surprendre au premier abord. Cependant, cela s’explique par la technologie de condensation utilisée par certaines chaudières modernes. Lorsque la vapeur d’eau produite pendant la combustion est condensée, elle libère de l’énergie thermique qui est alors récupérée et utilisée pour augmenter l’efficacité de la chaudière.

C’est grâce à cette récupération d’énergie que le rendement peut dépasser 100%. Il est donc crucial de comprendre cette métrique et de considérer des modèles de chaudières à condensation pour maximiser l’efficacité énergétique.

Elle est écologique

Contrairement aux combustibles, les chaudières à granulés sont beaucoup plus écologiques et ne rejettent pas d’émissions nocives dans l’atmosphère. Toutefois, pour garantir cet avantage, il est essentiel de s’assurer que les granulés de bois utilisés pour la combustion proviennent de sources fiables et de haute qualité. S’ils ont été traités avec des produits chimiques pendant leur processus de production, des gaz toxiques peuvent être produits lors de la combustion.

Chaudière avec deux sacs de pellets

L’inconvénient majeur de la chaudière à pellets est son prix à l’achat

Investir dans une chaudière à granulés peut être une entreprise coûteuse, allant de 10 000 à 15 000 euros, avec des frais d’installation pouvant atteindre 4 000 euros. Des variables telles que la marque choisie ou la capacité de votre logement peuvent également avoir un impact sur le coût final. Si vous cherchez à faire des économies sur cet achat, les chaudières à alimentation manuelle sont généralement moins coûteuses que leurs homologues automatiques, ce qui en fait un choix optimal pour ceux qui n’ont pas un gros budget.

Granulés de pellets

Grâce aux aides de l’État, vous pouvez bénéficier de crédits d’impôt et d’autres avantages.

Comment bénéficier de cette aide ?

La prime à l’énergie (CEE) a été conçue pour inciter les gens à effectuer des travaux de rénovation permettant d’économiser l’énergie. Elle est donc axée sur les travaux d’isolation qui réduisent le coût global de fonctionnement d’un logement. L’installation d’une chaudière à granulés de bois est une mesure éligible à cette prime – pour autant que certaines conditions soient remplies :

  • Avant de signer un devis pour votre projet, veillez à demander cette aide au préalable.
  • Veillez à ce que votre rénovation soit effectuée par un spécialiste certifié RGE et demandez la certification de son travail une fois celui-ci terminé. En faisant appel à un professionnel qualifié possédant les bonnes références, vous pouvez être sûr que les normes de qualité et de durabilité sont respectées.
  • Pour un rendement optimal et la prévention des polluants, la chaudière choisie doit porter le label Flamme Verte ou répondre aux exigences de la norme française NF EN 303.5 pour une performance de classe 5.

L’entretien de la chaudière à granulés et durée de vie

Pour assurer la durée de vie complète d’une chaudière à granulés (20 ans), un entretien régulier et minutieux est indispensable. Il est préférable d’effectuer l’entretien une fois par an avec un expert pour une efficacité maximale, dont le coût varie entre 100 et 200 €. De plus, les chaudières à granulés étant des appareils assez volumineux, il serait judicieux d’aménager un espace dédié comme une pièce, un garage ou une buanderie qu’elles peuvent occuper.

Et vous qui êtes déjà doté d’une chaudière à granulés, qu’en pensez-vous et quels conseils donneriez-vous à celles et ceux qui voudraient franchir le pas ?

Votez pour cet article

Chris L

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de mes sites et notamment sur Infobourg avec le jardinage et l'équipement de la maison. Je vous partage toutes les astuces utiles dénichées ça et là pour que vous ne manquiez rien des dernières trouvailles.