Comment réduire sa consommation de pellets pour l’hiver : Astuces et gadgets

Avec la crise des pellets, certaines personnes se trouvent dans l’obligation de bien calculer leur consommation. Pour vous aider dans cette démarche, nous vous expliquons comment maximiser votre stock de granulés pour faire des économies.

Quelle est la consommation de granulés pour l’hiver ?

Une chaudière à pellets utilise en moyenne 2 à 5 tonnes de pellets pour chauffer des personnes pendant tout un hiver. Cependant, ce chiffre peut dépendre de la taille et de l’isolation d’une maison. Pour cette raison, il est difficile d’estimer combien de pellets sont nécessaires pour chauffer correctement une maison pendant les mois les plus froids.

Une petite maison peut n’avoir besoin que de 2 tonnes de pellets pour passer tout un hiver, mais une maison plus grande en consommera davantage. En outre, la consommation de pellets d’une chaudière dépend de la façon dont ses utilisateurs la font fonctionner. Certains préfèrent par exemple déambuler en tee-shirt quand il sont chez eux, tandis que d’autres ne sont pas dérangés à l’idée de porter un pull.

Il est évident qu’une vieille chaudière consomme plus d’énergie qu’un modèle plus récent. En outre, l’âge de votre appareil peut influer sur la quantité d’énergie qu’il consomme. Certains appareils consomment 0,28 kg de granulés par heure, tandis que d’autres utilisent plus de 2,5 kg de granulés par heure – alors choisissez judicieusement !

économie pellets

Quelle consommation de granulés selon les m² ?

Vous devrez prendre en compte plusieurs facteurs pour déterminer la quantité de granulés de bois dont vous aurez besoin :

  1. La surface
  2. La localisation
  3. L’isolation

Habituellement, les chaudières à pellets nécessitent 2 à 3 tonnes de pellets par an. Toutefois, il est évident qu’une chaudière en consomme davantage en hiver qu’en été.

La consommation de combustible de votre chaudière ne dépend pas uniquement de la taille de votre habitation. Voici quelques autres exemples :

  • 70 m² : environ 1,5 tonne de granulés
  • 100 m² : environ 2 tonnes de granulés par an
  • 200 m² : environ 4 tonnes de granulés par an

L’utilisation d’un programmateur

L’un des avantages des poêles à granulés par rapport aux cheminées ou aux poêles à bois est qu’ils peuvent être programmés pour chauffer à certaines heures et à certaines températures. C’est un excellent moyen d’économiser les pellets, car vous pouvez ralentir le processus de combustion.

En réglant votre poêle à 19°C lorsque vous êtes à la maison et à 17°C ou 18°C lorsque vous êtes absent, vous économiserez 20% sur votre stock de granulés.

Les réglages et paramètres incontournables

“Il faut régler l’admission d’air et l’alimentation en pellets, en plus du contrôle de la chaleur.”

En réglant l’entrée d’air, vous pouvez contrôler la rapidité ou la lenteur de la combustion des granulés.

C’est le même principe qu’un poêle à bois : on laisse entrer plus d’air à l’allumage pour démarrer le feu, puis on réduit l’apport d’air pour éviter une surconsommation de granulés. Pour savoir si votre alimentation en granulés est optimale, elle doit être égale ou inférieure au débit d’air, jamais supérieure.

Pensez au déshumidificateurs artisanaux

La déshumidification contribue comme vous pouvez le comprendre à économiser sur le chauffage. Voici quelques astuces pour fabriquer votre propre déshumidificateur.

Déshumidificateur au charbon de bois

  • Un bac à glace type crème glacée
  • Placez 3 à 4 morceaux de charbon de bois
  • Fermez le couvercle et percez-le de quelques trous

Déshumidificateur au gros sel

Ce déshumidificateur est également très facile à fabriquer en utilisant une bouteille en plastique vide de 1,5 l et du gros sel, qui absorbe efficacement l’humidité.

  • Enlevez le bouchon de la bouteille et remplacez-le par un morceau de chiffon fin maintenu par un élastique.
  • Pour créer un entonnoir à l’aide d’une bouteille d’eau, coupez la bouteille aux deux tiers de sa longueur en partant du haut, la plus petite partie se trouvant près du goulot.
  • Inversez l’élément en forme d’entonnoir et unissez-le au fond de la bouteille.
  • Ajoutez du gros sel dans l’entonnoir jusqu’à ce qu’il soit rempli aux trois quarts.

Dans les deux cas, n’oubliez pas de vérifier régulièrement et videz l’eau recueillie.

Le ventilateur de poêle à pellets

Le ventilateur de poêle à pellets est une option plus abordable et économe en énergie pour chauffer votre maison, car il fait circuler la chaleur sans utiliser d’électricité supplémentaire. Les modèles varient généralement entre 30 et 150 €, ce qui en fait un investissement judicieux si vous cherchez à économiser sur les coûts de combustible. En outre, la plupart des modèles sont très silencieux, et certains disposent d’une vitesse réglable.

ventilateur de poele
VOIR LE PRODUIT

Un bon entretien du poêle à pellets

Comme tout appareil de chauffage, un poêle à granulés doit être entretenu régulièrement pour garantir son efficacité. Le poêle doit être nettoyé par un professionnel agréé par l’Organisation Professionnelle de Qualification et de Classification du Bâtiment (OPQCB) deux fois par an – une fois avant le début de la saison de chauffe, et une autre fois hors saison. Un certificat de ramonage de l’OPQCB peut être utilisé comme preuve pour demander une assurance en cas d’incendie.

Si de votre coté, vous avez d’autres astuces, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires !

Chris L

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de mes sites et notamment sur Infobourg avec le jardinage et l'équipement de la maison. Je vous partage toutes les astuces utiles dénichées ça et là pour que vous ne manquiez rien des dernières trouvailles.