Maison à rénover : les erreurs à éviter avant de signer

Vous rêvez de rénover une vieille bâtisse pour en faire votre maison de rêve, mais vous vous demandez si cela en vaut vraiment la peine ? Il est important de ne pas sous-estimer les défis liés à l’acquisition d’une maison à rénover. Pour vous assurer que vous faites le bon choix, il est crucial de vérifier certains points importants avant de signer. De la charpente à l’état des installations électriques en passant par les problèmes d’humidité et les fissures, ne manquez pas de consulter des experts et de les faire venir sur place pour vous aider à évaluer l’état de la maison.

Vous le savez sans doute mais il est toujours bon de rappeler qu’avant de vous engager définitivement dans cette acquisition, certains points incontournables requièrent une vigilance particulière pour être sûr que la maison n’est pas déjà dans un état de délabrement si avancé qu’il ne sera pas possible d’en faire une belle demeure.

Outils de réparation pour la maison

Vérifier l’état de la charpente

La toiture et la charpente sont bien souvent les points qui inquiètent, tout simplement parce qu’ils ne sont pas aisément accessibles. Si la toiture demande quelques retouches, ce n’est pas insurmontable, à condition de vérifier qu’aux endroits où elle laisse l’eau passer, celle-ci n’a pas fait pourrir les poutres.
La vérification se fera en essayant d’y planter un gros tournevis : s’il s’y enfonce en faisant se décrocher des morceaux de bois, ce n’est pas du tout bon signe, la charpente sera à rénover.

Débusquer les travaux réalisés en ciment

Depuis une cinquantaine d’années, le ciment a souvent été utilisé pour facilement faire un enduit, une dalle ou combler un trou : prudence ! En effet, les vieilles maisons ont été conçues pour s’adapter aux évolutions climatiques de chaque saison ; or, le ciment, lui, ne permet aucune dilatation ni respiration, il crée donc une intrusion rigide qui peut faire naitre des fissures d’une gravité majeure ainsi que des problèmes d’humidité malsains et nuisibles pour les murs.
En revanche, une vieille maison avec des petites fissures ou quelques pierres déchaussées, mais sans ciment de « rénovation » ajouté, n’a rien à craindre.

Repérer les murs à reconstruire

Démonter et reconstruire un mur constitue un gros chantier coûteux tant en temps qu’en argent bien sûr. Mieux vaut éviter. Si vous remarquez un mur ancien qui fait ventre de chaque côté, cela vous indique qu’ils ne sont plus solidaires et que le mur a de gros risques de s’effondrer si vous n’agissez pas rapidement. La seule solution consiste à le démanteler pour le remonter ; or, si des poutres y sont appuyées, la tâche est conséquente.

Les autres points de vigilance à examiner

Dans les maisons encore habitées récemment, ou plus récentes, certains points seront à regarder avec attention car ils peuvent chiffrer vite :

  • L’état des installations électriques et de plomberie
  • La présence d’amiante
  • Les fuites d’eau
  • Les problèmes d’humidité
  • Les fissures et les infiltrations d’eau

Il est recommandé de demander conseil et faire venir des professionnels des corps de métiers concernés pour vous assister dans ces vérifications. Enfin, n’oubliez pas de prendre en compte les aspects liés à l’environnement et à l’énergie pour que votre projet de rénovation soit le plus respectueux possible.

Photo of author

Chris L.

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de ce site notamment l'écologie et le bien-être.
Laisser un commentaire