Poêle à granulés : vaut-il la peine de l’installer chez soi ?

Si vous êtes en train de considérer l’installation d’un poêle à granulés pour votre maison, il est important de connaître tous les aspects de cette décision, y compris les avantages du poêle à pellets expliqués précédemment. Dans cet article, nous allons examiner les principaux inconvénients à prendre en compte avant de vous lancer dans l’achat d’un poêle à granulés. Bien que cette option de chauffage soit écologique et économique, il y a certaines considérations à prendre en compte pour s’assurer que vous êtes prêt à assumer les coûts et les responsabilités associées.

1. La hausse du prix des granulés

Le prix des granulés a augmenté ces dernières temps en raison d’une pénurie liée à de multiples facteurs, mais il devrait redescendre d’ici 2023. Pour le moment, le kilo de granulés peut coûter deux à trois fois plus cher que l’année précédente et être moins rentable que le gaz ou le fioul. Cependant, cet inconvénient est temporaire et le prix des granulés de bois devrait redevenir le combustible le moins cher du marché une fois la pénurie terminée. Heureusement, d’autre types de pellets que le bois sont arrivés sur la marché et devraient peser sur la balance des prix :

2. Une autonomie limitée

réservoir poêle à pellets

Un poêle à granulés consomme en moyenne 1 kg de pellets par heure et peut chauffer entre 8 et 15 heures par jour. Cela signifie qu’il faut le remplir tous les deux ou trois jours, ce qui peut être contraignant comparé à un chauffage électrique classique qui ne nécessite qu’une simple allumage ou programmation, il existe cependant des astuces pour moins consommer de pellets qui peuvent vous aider à économiser des granulés.

3. Un entretien régulier

l'entretien d'un poêle à granulés

Pour éviter une intoxication au CO2, il est important d’entretenir correctement son poêle à granulés. Cela inclut un ramonage annuel, deux sont même conseillés, et plusieurs tâches à effectuer plusieurs fois par semaine : aspiration des cendres, nettoyage de la vitre et contrôle du creuset. Si le poêle n’est pas entretenu, il peut encrasser et la combustion ne pourra plus se faire, ce qui peut être très dérangeant (voir cet article).

4. Un investissement onéreux

Investissement cher poêle à pellets

L’installation d’un poêle à granulés peut coûter entre 1200 et 12000 euros (voir plus selon la maison), selon le modèle choisi et la création éventuelle de conduits pour les poêles canalisables. Heureusement, il est possible de bénéficier d’aides de l’État pour cet investissement, mais seuls les installateurs RGE sont éligibles.
Le poêle à granulés est un système de chauffage économique et écologique, mais il est important de connaître ses inconvénients avant de faire le choix de l’installer chez soi.

5. Nécessite de l’espace de stockage pour les granulés

stockage des pellets

Un autre inconvénient du poêle à granulés est qu’il nécessite un espace de stockage pour les granulés de bois. Selon la taille de votre poêle et de votre foyer, vous aurez besoin de stocker suffisamment de granulés pour alimenter votre poêle pendant plusieurs semaines. Cela peut être difficile si vous avez peu d’espace disponible dans votre maison ou votre garage. Il est important de tenir compte de cet espace de stockage lorsque vous planifiez l’installation d’un poêle à granulés dans votre maison (et d’avoir des bras solides autour de vous).

6. Nécessite souvent une source d’alimentation en électricité

Prise de courant électrique

Bien que le poêle à granulés soit généralement considéré comme une source de chauffage autonome, il nécessite tout de même en général (bien que d’autres modèles existent) une source d’alimentation en électricité pour fonctionner correctement. Le poêle à granulés utilise en effet une pompe à eau ou un ventilateur pour distribuer la chaleur dans votre maison, et ces équipements nécessitent de l’électricité pour fonctionner. Si vous avez une panne de courant ou si votre alimentation en électricité est interrompue, votre poêle à granulés ne pourra pas fonctionner correctement et vous serez laissé sans chauffage. Cela peut être un inconvénient si vous habitez dans une région où les coupures de courant sont fréquentes.

Photo of author

Chris L.

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de ce site notamment l'écologie et le bien-être.
1 réflexion au sujet de « Poêle à granulés : vaut-il la peine de l’installer chez soi ? »
Laisser un commentaire