Illustration d'une pompe à chaleur solaire
Crédit Illustration @ Infobourg.fr

Pompe à chaleur solaire : Avantages, prix et aides financières pour une maison verte

Vous en avez assez des factures d’énergie qui ne cessent d’augmenter ? Il existe une alternative pour réduire vos coûts énergétiques : la pompe à chaleur solaire. Cette solution innovante pour les systèmes de chauffage traditionnels peut être combinée avec des panneaux solaires thermiques ou photovoltaïques pour une efficacité accrue. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment fonctionne la pompe à chaleur solaire, ses avantages, son prix et les aides financières disponibles pour vous aider à économiser de l’argent et de l’énergie.

Le fonctionnement de la pompe à chaleur solaire

La pompe à chaleur solaire fonctionne en associant une pompe à chaleur (PAC) et des panneaux solaires. Ce système se compose de quatre éléments :

  1. la pompe à chaleur air/eau (La pompe à chaleur solaire transfère la chaleur de l’air vers l’intérieur de votre logement. Elle utilise principalement de l’électricité pour fonctionner).
  2. les panneaux solaires thermiques (Il est possible d’installer des panneaux photovoltaïques pour alimenter la pompe à chaleur, mais cela n’est pas obligatoire.)
  3. le ballon-tampon (Le réservoir permet de conserver de l’eau chaude)
  4. la régulation (Cette technologie offre la possibilité de réguler la vitesse de fonctionnement des pompes à chaleur, de contrôler la température maximale, ainsi que de gérer la distribution de la chaleur entre le chauffage central et les autres systèmes de chauffage d’appoint).

La PAC transfère la chaleur contenue dans l’air vers l’intérieur du logement, tandis que les panneaux solaires thermiques utilisent les rayons du soleil pour produire de l’eau chaude sanitaire.

Le ballon-tampon stocke de l’eau chaude, tandis que la régulation permet de réguler la vitesse des pompes à chaleur et de gérer les températures.

pompe a chaleur avec panneaux solaire geothermique
Image d’illustration @ Infobourg.fr

PAC air/eau ou géothermique ?

Lorsque vous envisagez l’installation d’une pompe à chaleur dans votre maison, vous avez le choix entre une pompe à chaleur air-eau et une pompe à chaleur géothermique.

La pompe à chaleur air-eau est généralement la solution la plus économique, mais elle a un inconvénient : son rendement est moins élevé en hiver en raison de la basse température extérieure, contrairement au système géothermique.

En revanche, une pompe à chaleur géothermique puise la chaleur de la terre, où la température est constante, même en hiver.

Sachez toutefois que l’installation d’une pompe à chaleur géothermique nécessite un investissement important (en moyenne entre 10 000 € et 15 000 €). Avant de prendre une décision, il est important de peser les avantages et les coûts pour déterminer si cet investissement en vaut le coût.

Les avantages de coupler une PAC à un chauffage solaire

Coupler une pompe à chaleur et un système solaire présente de nombreux avantages. Tout d’abord, l’utilisation de l’énergie solaire est gratuite et respectueuse de l’environnement, ce qui réduit considérablement les factures d’électricité et les émissions de CO2. En outre, la pompe à chaleur solaire est capable de produire de l’eau chaude sanitaire et de chauffer le logement simultanément. Si vous avez une piscine, elle peut également chauffer l’eau de celle-ci.

Prix d’achat et aides financières

Le prix de la pompe à chaleur solaire dépend de nombreux facteurs, comme le coût des panneaux solaires et les travaux éventuels à réaliser dans le logement. Pour l’installation d’une pompe à chaleur air/air ou air/eau, il faut compter entre 10 000 € et 20 000 €. Il est possible de bénéficier d’aides financières de l’État dans le cadre de travaux énergétiques, à condition de faire réaliser les travaux par un professionnel qualifié RGE Qualisol.

Entretien et durée de vie

Comme tout équipement, une pompe à chaleur solaire nécessite un entretien régulier pour fonctionner correctement. Il est conseillé de faire appel à un professionnel pour effectuer l’entretien annuel de votre installation de pompe à chaleur solaire. Cela permettra de garantir un fonctionnement optimal et de prolonger sa durée de vie. En général, la durée de vie d’une pompe à chaleur solaire est d’environ 15 à 20 ans.

Si certaines exigences sont satisfaites, telles que l’engagement d’un professionnel certifié RGE, il est envisageable de recevoir un soutien financier pour les travaux effectués grâce à la prime de transition énergétique Ma Prime Rénov.

Attention : Il est nécessaire de soumettre une déclaration préalable de travaux en mairie avant de procéder à l’installation de panneaux solaires thermiques sur votre toiture, car cette intervention altère l’apparence extérieure de votre habitation.

Chris L

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de mes sites et notamment sur Infobourg avec le jardinage et l'équipement de la maison. Je vous partage toutes les astuces utiles dénichées ça et là pour que vous ne manquiez rien des dernières trouvailles.