Pompe à chaleur : Tout ce qu’il faut savoir pour choisir le bon modèle

Installation d'une pompe à chaleur

La pompe à chaleur (PAC) est largement reconnue comme l’une des technologies de chauffage les plus efficaces sur le plan énergétique. Cependant, bien que le mécanisme de fonctionnement soit similaire, chaque type de pompe à chaleur présente des caractéristiques distinctes. Dans ce cas, laquelle choisir ? Nous vous aidons à y voir plus clair.

Par conséquent, trouver la meilleure pompe à chaleur pour votre maison peut être assez compliqué. Comment fonctionne une pompe à chaleur ? Quels sont les différents types de modèles disponibles, et quels sont leurs avantages et inconvénients ? Pour vous aider, nous avons rassemblé quelques réponses à ces questions.

Beaucoup cherche une solution économique de chauffage, la crise énergétique impactant de nombreux foyers au point de vue économique. La pompe à chaleur vous conviendra peut-être.

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est un dispositif qui augmente et déplace la chaleur d’un environnement chaud pour fournir de l’énergie à un environnement plus froid. Ce transfert d’énergie s’effectue en utilisant l’énergie chaude naturellement présente dans l’air, l’eau ou le sol, également connue sous le nom de “calories”

Une pompe à chaleur est similaire à un réfrigérateur dans la mesure où elle déplace simplement la chaleur. La chaleur est transportée par un fluide caloporteur (ou réfrigérant). L’énergie est transportée dans ce circuit fermé par le fluide.

Le COP (Coefficient de Performance) est une mesure qui reflète la performance énergétique de la pompe à chaleur lorsqu’elle fonctionne en mode chauffage. Il tient compte de la relation entre les calories, la chaleur produite et l’énergie utilisée pour le chauffage de votre maison.

L’efficacité d’une pompe à chaleur dépend également de la température ambiante à l’extérieur de l’unité. Par conséquent, plus la température extérieure est élevée, meilleures sont les performances du système de chauffage.

Les pompes à chaleur géothermiques disposent d’une source d’énergie souterraine et, de ce fait, auront de meilleures performances que les pompes à chaleur à air qui subissent directement les effets du climat.

D’autres comme la pompe à chaleur hybride mise sur l’économie de ressources via un système intelligent.

Pompe à chaleur à l'extérieur d'une maison

Quelles sont les différents genres de pompes à chaleur ?

Il existe aujourd’hui plusieurs types de pompes à chaleur sur le marché, chacune ayant sa propre source d’énergie et ses propres caractéristiques.

Les pompes à chaleur aérothermiques

Vous pouvez économiser jusqu’à 60% sur votre consommation d’énergie en installant une pompe à chaleur aérothermique, qui a l’avantage de consommer peu d’énergie. De plus, son installation est éligible à plusieurs types d’aides financières. Toutefois, pour bénéficier de ces aides, l’installation de votre équipement doit être réalisée par un professionnel qualifié RGE.

Il existe deux types de pompes à chaleur aérothermiques :

  1. le modèle air-air
  2. le modèle air-eau

L’énergie contenue dans l’air extérieur est captée par une pompe à chaleur air-air. L’énergie est transformée en air chaud après avoir traversé un réfrigérant. L’air chaud est généré par ces systèmes, qui peuvent être muraux ou au sol. Leur fonctionnement est similaire à celui de la ventilation et ils peuvent créer de la chaleur ou du froid. En revanche, une pompe à chaleur air-air ne produit pas d’eau chaude.

La pompe à chaleur air/eau, comme sa consœur, fonctionne de la même manière. Elle capte les calories présentes dans l’air pour les retransformer en chaleur grâce à un plancher chauffant ou des radiateurs basse température.

La pompe à chaleur air-eau est un type de pompe à chaleur qui produit de la chaleur en utilisant de l’eau. Elle peut également être utilisée pour produire de l’eau chaude sanitaire. Ce modèle de pompe à chaleur convient aussi bien aux maisons neuves qu’aux rénovations, et peut remplacer une chaudière. De plus, la pompe à chaleur air-eau est réversible et peut rafraîchir votre maison en été.

Les pompes à chaleur géothermiques

La terre génère naturellement de la chaleur. La pompe à chaleur géothermique est un type de pompe à chaleur qui utilise l’air chauffé par le sol pour chauffer votre maison.

En utilisant des capteurs enterrés dans le sol pour collecter l’énergie, qui est ensuite convertie en chaleur et diffusée par des radiateurs ou un chauffage par le sol dans la maison.

La pompe à chaleur géothermique présente plusieurs avantages, notamment la possibilité d’extraire de l’énergie à partir de températures aussi basses que 10° C. Il s’agit de ressources enfouies, fournies par la pluie et/ou le soleil, qui ont été stockées dans la terre.

Si l’installation d’une pompe à chaleur géothermique doit être confiée à des professionnels, il est essentiel de procéder à un forage ou à des travaux de terrassement préliminaires. Une fois ces travaux terminés, la pompe à chaleur peut être raccordée à un système de chauffage par le sol ou à des radiateurs basse température.

Les pompes à chaleur hydrothermiques

La pompe à chaleur hydrothermique est basée sur le principe eau/eau, utilisant une rivière ou une nappe phréatique comme source d’énergie. Cette dernière est plus avantageuse car la température de l’eau est plus élevée et plus stable.

Ce type de pompe à chaleur nécessite une autorisation administrative pour pouvoir être installée. Ensuite, il faudra creuser un puits ou faire des travaux de gros œuvre pour obtenir un forage vertical. La profondeur suggérée est comprise entre 30 et 100 mètres. Il faut savoir que si vous forez trop profondément, votre consommation d’électricité augmentera considérablement. Bien entendu, c’est l’électricité qui permettra à l’eau de remonter à la surface et de fournir le chauffage nécessaire à la maison.

Pompe à chaleur à air

Comment choisir sa pompe à chaleur ?

Le type de pompe à chaleur que vous choisissez est généralement déterminé par le climat de votre région. Une pompe à chaleur à air ne sera pas en mesure de produire de la chaleur toute l’année si vous vivez dans un environnement plus froid. Dans ce cas, une pompe à chaleur géothermique ou une pompe à chaleur air-air ou air-eau avec une autre source de chauffage peut être préférable.

La pompe à chaleur aérothermique est le système le plus installé dans les maisons françaises pour une bonne raison : elle est économique et plus facile à installer.

Si vous voulez garder votre maison fraîche en été, le type air-air suffira. Si vous recherchez une solution de chauffage tout-en-un, le modèle air-eau sera plus adéquat.

Chris L.

Consultant sur Internet, j'ai plusieurs passions que je tente de partager comme le développement personnel et bien d'autres.

1 Commentaire

  1. Bonjour, pour info les PAC air eau fonctionne à des températures qui peuvent des descendre à-20° et fournir du chaud avec un rendement plus évidemment, elles peuvent aussi alimenter des convecteurs traditionnels avec une température de sortie de 55°. Pour ce qui est de la géothermie il faut savoir que plus on bas en profondeur et p’us on est à des températures stables, mais si vous avez une surface de chauffage au sol de 100m# il vous faudra le double en extérieur donc pas toujours facile ou la solution de forage et de boucle verticale mais dans les deux cas des frais de mise en œuvre important et aussi le facteur de refroidissement de la terre et donc un rendement à s’amenuise à long terme. Il reste le la PAC eau eau il faut pomper de l’eau à l’occurrence de 10m cube heure et si l’on a de l’eau à 70m il faut la rejeté aussi à 70m dans un autre puit. Sauf si la législation en France est autre. Pour le point de rafraîchir via votre pompe et chauffage sol ou radiateurs, ce n’est pas possible avec des radiateurs ni les planchers chauffants pour des problèmes de condensations sauf avec des Ventilo convecteurs.
    Voilà j’espère que cela est plus complet pour les lecteurs. Merci.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.