Isolation de la toiture par l'extérieur

Pourquoi choisir l’isolation de la toiture par l’extérieur vous fera économiser à terme ?

L’isolation d’une maison est primordiale, tant pour le confort que pour les économies d’énergie. Si vous avez déjà entrepris des travaux de rénovation ou envisagez d’en réaliser, vous vous êtes certainement posé cette question : est-il plus avantageux d’isoler par l’extérieur plutôt que par l’intérieur ? La réponse est oui. Penchons-nous sur les multiples avantages de l’isolation par l’extérieur, en particulier de la toiture.

Pourquoi choisir l’isolation de la toiture par l’extérieur ?

L’isolation de la toiture par l’extérieur est d’une importance capitale car, rappelons-le, 30% des déperditions énergétiques d’une maison se font par le toit. Les nouvelles normes telles que la RT 2012, ou les labels tels que Effinergie+, ont mis l’accent sur la nécessité de mieux isoler nos habitations, tant pour les nouvelles constructions que pour les rénovations.

Lorsque vous isolez par l’extérieur, vous ne subissez pas la contrainte de devoir vider vos combles ou d’entamer des travaux invasifs à l’intérieur de votre domicile. Ce choix préserve votre espace de vie, évite les désagréments liés à d’importantes modifications intérieures et permet, dans le cas d’une rénovation, de mettre en valeur des éléments architecturaux tels que la charpente ou des poutres apparentes.

Les avantages concrets de cette isolation

Isoler par l’extérieur offre de multiples atouts :

  1. Efficacité : Il n’est pas nécessaire de déplacer vos meubles ou d’évacuer temporairement votre domicile pendant la durée des travaux.
  2. Esthétique : Vous conservez la beauté de votre intérieur sans avoir à refaire la décoration après les travaux.
  3. Préservation de l’espace : Contrairement à l’isolation par l’intérieur, vous ne perdez pas de mètres carrés habitables.
  4. Performance : Une isolation continue limite grandement les ponts thermiques.
  5. Durabilité : Ce type d’isolation, lorsqu’il est bien réalisé, dure dans le temps et permet des économies d’énergie notables.

Les inconvénients de l’isolation de toiture par l’extérieur

Décider d’isoler une toiture par l’extérieur n’est pas sans défis. Voici quelques points à prendre en considération avant d’opter pour cette méthode :

  1. Coût potentiellement élevé : Les coûts de ces travaux peuvent être considérables, avec des tarifs oscillant entre 100 et près de 300 euros, en fonction du type d’isolant choisi.
  2. Travaux annexes : L’isolation par l’extérieur peut nécessiter des travaux complémentaires, tels que l’ajustement du système d’évacuation des eaux pluviales ou des modifications structurelles de la toiture.
  3. Modification de la luminosité : Cette méthode d’isolation peut entraîner une diminution de la luminosité intérieure à cause de la modification ou réduction des ouvertures, telles que les fenêtres.

Un investissement sur le long terme

L’isolation thermique et acoustique par l’extérieur améliore non seulement le confort de vie en été comme en hiver, mais réduit aussi les besoins en chauffage ou climatisation. La conséquence ? Une nette réduction de votre facture énergétique.

De plus, pour ceux qui sont soucieux de leur empreinte carbone, cette solution est écologiquement responsable. Elle permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre, participant ainsi à la protection de notre planète.

La nécessité d’un professionnel qualifié

Même si l’isolation par l’extérieur présente de nombreux atouts, il est crucial de faire appel à un professionnel pour garantir la qualité des travaux. Un couvreur expérimenté pourra effectuer un diagnostic précis de votre toiture existante, estimer les charges et vous conseiller sur les meilleures solutions adaptées à votre habitation.

En choisissant un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), vous pourriez également bénéficier d’aides financières telles que le crédit d’impôt pour l’isolation ou la TVA réduite, sous certaines conditions.

Types d’isolants utilisés pour l’isolation extérieure

quel isolant pour sa toiture ?

Lorsqu’il s’agit d’isolation par l’extérieur, plusieurs matériaux isolants peuvent être utilisés, chacun ayant ses propres caractéristiques et avantages. Voici quelques-uns des plus courants :

  • Panneaux en polystyrène expansé (PSE) : Légers et faciles à installer, ces panneaux offrent une bonne isolation thermique. De plus, ils résistent bien à l’humidité et ont un coût relativement bas.
  • Laine de roche : Un matériau naturel qui offre d’excellentes performances en matière d’isolation thermique et acoustique. Elle est aussi incombustible, ce qui la rend idéale pour la protection contre le feu.
  • Laine de bois : Fabriquée à partir de fibres de bois compressées, elle offre une isolation thermique et phonique efficace, tout en étant respirante, ce qui aide à réguler l’humidité.
  • Fibres de bois rigides : Ces panneaux sont particulièrement adaptés à l’isolation par l’extérieur grâce à leur durabilité et leur capacité à réguler naturellement l’humidité.
  • Enduits isolants : Ces enduits, appliqués directement sur la façade extérieure, peuvent être composés de différents matériaux, dont la chaux et le silicate, pour une isolation thermique efficace.

Le choix du matériau isolant doit être fait en fonction de divers facteurs, dont le climat de la région, l’architecture de la maison, et le budget disponible. Un professionnel pourra guider dans ce choix pour obtenir une solution optimale.

Entretien post-installation

L’isolation par l’extérieur, lorsqu’elle est bien réalisée, nécessite généralement peu d’entretien. Cependant, il est recommandé de suivre ces quelques conseils pour maintenir l’efficacité de l’isolation :

  • Inspection régulière : Même si les matériaux utilisés pour l’isolation par l’extérieur sont généralement durables, il est bon de vérifier régulièrement qu’il n’y a pas de dommages visibles, comme des fissures ou des décollements, qui pourraient compromettre l’efficacité isolante.
  • Nettoyage : Au fil du temps, la saleté, la mousse ou d’autres contaminants peuvent s’accumuler sur la surface isolante. Un nettoyage doux peut être nécessaire pour conserver l’aspect esthétique de la façade.
  • Traitement anti-mousse : Dans certaines régions particulièrement humides, il peut être judicieux d’appliquer régulièrement un traitement anti-mousse pour éviter le développement de mousses ou de lichens sur l’isolation.
  • Réparation rapide : Si un dommage est détecté, il est crucial d’intervenir rapidement pour effectuer les réparations nécessaires. Cela évitera des problèmes plus importants à long terme.

Quels soutiens financiers pour l’isolation de ma toiture ?

Aides pour financer l'isolation de sa toiture

Bénéficier de la prime énergie pour l’isolation de votre toit

Afin d’encourager les propriétaires à investir dans des travaux d’isolation, divers acteurs énergétiques proposent des primes financées par les principales entreprises polluantes (comme les fournisseurs d’énergie et de carburant). Ce mécanisme est rendu possible grâce au système des certificats d’économies d’énergie (CEE). Dans notre cas, nous la nommons la Prime Effy.

La valeur de cette prime est modulée en fonction de l’ampleur des travaux entrepris et des économies d’énergie anticipées. Le montant précis alloué est également influencé par votre tranche de revenus (très modeste, modeste, intermédiaire ou élevés).

Les subventions de l’Anah pour l’isolation de votre toit

L’Anah, ou Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat, est une entité gouvernementale dédiée à soutenir financièrement les propriétaires et les ménages à faibles revenus. Avec une ambition claire de promouvoir les économies d’énergie, l’Anah subventionne les initiatives de rénovation énergétique, y compris l’isolation des toitures.

Selon votre situation et la nature des travaux entrepris, deux types d’aides sont accessibles :

  • MaPrimeRénov’ : Une subvention destinée à tous les propriétaires, qu’ils soient occupants ou bailleurs, pour une intervention d’isolation de la toiture. Son montant varie essentiellement selon vos revenus. Testez notre outil de simulation ci-dessous pour identifier le montant exact de votre subvention.
  • MaPrimeRénov’ Sérénité : Une aide spécifiquement conçue pour les ménages à faibles revenus, conditionnée à la réalisation d’un ensemble de travaux garantissant un gain énergétique d’au moins 25%. La valeur de cette subvention dépend également de vos revenus, avec 50% du coût HT des travaux pour les ménages très modestes et 35% pour les ménages modestes.

L’éco-PTZ : Un prêt sans intérêt pour vos travaux d’isolation

L’éco-PTZ, ou éco-prêt à taux zéro, est l’une des initiatives soutenues par l’État pour faciliter les rénovations énergétiques. Proposé par des banques collaborant avec le programme, il s’agit d’un prêt dont les intérêts sont couverts par le gouvernement. C’est un financement avantageux, accessible sans condition de revenus. Les projets d’isolation de toiture peuvent débloquer ce prêt, avec un plafond de 15 000 €.

Lorsque vous entreprenez plusieurs types de travaux énergétiques, le plafond de l’éco-PTZ peut s’élever à 50 000€.

Comment l’acquérir ? Pour bénéficier de l’éco-PTZ, vous devez monter un dossier auprès des banques associées à cette initiative.

Si vous souhaitez allier confort, économies d’énergie et valorisation de votre bien, l’isolation de la toiture par l’extérieur semble être le choix judicieux. Elle combine à la fois les avantages techniques, esthétiques et économiques pour rendre votre maison plus agréable à vivre tout en participant à un futur plus vert.

Chris L

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de mes sites et notamment sur Infobourg avec le jardinage et l'équipement de la maison. Je vous partage toutes les astuces utiles dénichées ça et là pour que vous ne manquiez rien des dernières trouvailles.