désherbant naturel 100% bio

Comment faire un désherbant 100% bio et efficace

Contrairement aux idées reçues, l’hiver est une période idéale pour le désherbage. Lorsque nous ne sommes pas vigilants, les mauvaises herbes tout comme les ronces peuvent rapidement envahir nos potagers et nos beaux parterres de fleurs sans prévenir. Même après avoir essayé de les éradiquer en arrachant les racines, elles semblent souvent réapparaître en un rien de temps. Alors comment éliminer efficacement ces plantes envahissantes une fois pour toutes.

Désherber manuellement

L’une des façons d’éliminer les mauvaises herbes de votre jardin consiste à désherber manuellement à l’aide d’une houe ou d’un sarcloir. Cette méthode permet d’arracher la mauvaise herbe à sa racine, ce qui la rend moins susceptible de revenir rapidement. Cependant, cette approche peut exiger un travail pénible si vous avez une grande surface à entretenir. De plus, le désherbage manuel doit être effectué régulièrement pour des résultats optimaux.

En finir avec les désherbants chimiques, une bonne fois pour toutes

Produits et désherbants chimiques

S’il peut être tentant d’utiliser des désherbants chimiques pour obtenir des résultats rapides et efficaces, les conséquences de cette pratique sont souvent bien plus importantes que prévu. Plus précisément, les herbicides comme le glyphosate présentent un risque énorme pour la santé des personnes vivant dans la région ainsi que pour leurs animaux domestiques et la faune sauvage ; toute exposition peut entraîner une pollution environnementale à long terme, des dommages au sol ou une contamination des eaux souterraines. En fin de compte, ces effets vous nuiront non seulement à vous, mais aussi à ceux qui vous entourent – cela n’en vaut tout simplement pas la peine…

En outre, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), qui est lié à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a annoncé le 20 mars 2015 que cette substance était classée comme cancérogène de niveau 2A.

La recette maison du désherbant 100% bio et surtout efficace

Désherbant naturel eau, vinairge et sel

Chacun d’entre nous peut désormais accéder facilement à des alternatives biologiques et écologiques aux produits chimiques. Ces préparations sont simples, efficaces et peu coûteuses. Le vinaigre blanc en est un bon exemple ! Ce condiment n’est pas seulement utilisé comme assaisonnement mais a aussi des effets remarquables lorsqu’il s’agit d’éliminer les mauvaises herbes, même les plus tenaces.

Néanmoins, l’acidité élevée du vinaigre peut affecter la fertilité du sol. Pour éviter tout dommage potentiel, il est crucial de diluer le vinaigre avec de l’eau salée selon une recette et un dosage préétablis. :

  • 1 kilo de sel iodé
  • 20 centilitres de vinaigre blanc
  • 5 litres d’eau

Appliquez généreusement ce mélange sur les mauvaises herbes, attendez quelques jours puis retirer les mauvaises herbes. Si le sel est un désherbant naturel, il peut aussi stériliser votre sol s’il est utilisé en grande quantité. Le sel s’accumule dans la nappe phréatique du sol au fil du temps, empoisonnant à la fois les plantes et les animaux qui y vivent – cultivés ou non. Par conséquent, faites preuve de prudence lorsque vous utilisez des désherbants à base de sel pour obtenir une efficacité maximale sans endommager la vie organique qui vous entoure.

Précautions d’utilisation des désherbants bio:

Bien que les désherbants naturels soient considérés comme plus sûrs pour l’environnement que leurs homologues chimiques, ils ne sont pas exempts de risques. Avant d’appliquer ces solutions, gardez à l’esprit les précautions suivantes:

  • Dosage : Suivez toujours les recommandations de dosage. Une utilisation excessive, même de produits naturels, peut causer des dommages inattendus.
  • Application : Assurez-vous d’appliquer le désherbant uniquement sur les zones affectées pour éviter d’endommager les plantes avoisinantes.
  • Protection : Même si ces produits sont naturels, il est préférable de porter des gants lors de l’application pour éviter tout contact direct avec la peau.
  • Animaux domestiques et enfants : Gardez les enfants et les animaux domestiques éloignés des zones traitées jusqu’à ce que le produit ait complètement séché.

Impact sur le sol à long terme:

Les désherbants biologiques, bien qu’ils soient une alternative respectueuse de l’environnement, peuvent avoir un impact sur le sol s’ils sont utilisés de manière inappropriée.

  • Salinité accrue: L’utilisation régulière de désherbants à base de sel, comme celui mentionné dans l’article, peut augmenter la salinité du sol. Un sol trop salin peut empêcher les plantes de bien absorber l’eau, ralentissant ainsi leur croissance.
  • Équilibre du pH: Des substances comme le vinaigre peuvent modifier le pH du sol, le rendant plus acide. Certains légumes et fleurs ont besoin d’un pH spécifique pour prospérer.
  • Micro-organismes bénéfiques: Un usage excessif de certains désherbants naturels pourrait affecter la population de micro-organismes bénéfiques dans le sol, perturbant ainsi l’équilibre naturel.

Il est donc essentiel de comprendre ces impacts et de surveiller régulièrement la qualité du sol pour s’assurer qu’il reste sain et propice à la croissance des plantes.

Conservation du désherbant:

  • Durée de conservation: La solution à base de vinaigre, d’eau et de sel doit être utilisée dans les 24 à 48 heures suivant sa préparation pour garantir son efficacité.
  • Stockage: Si vous devez la conserver, veillez à la garder dans un récipient hermétique, à l’abri de la lumière directe du soleil et dans un endroit frais.
  • Signes de dégradation: Si le mélange commence à dégager une odeur désagréable ou présente des signes de fermentation, jetez-le. Il est préférable de préparer un nouveau lot lorsque cela est nécessaire.
  • Évitez les contaminants: Lors de la préparation ou du stockage, veillez à ce que des impuretés ou contaminants ne pénètrent pas dans le mélange.

Les autres désherbants bio

Bien que le purin d’ortie puisse être utilisé comme désherbant, il n’est pas recommandé. Cela peut en surprendre certains, car les orties sont surtout connues pour leurs propriétés insecticides et fertilisantes. Cependant, comme elles sont riches en azote, elles deviennent toxiques pour les plantes et remplissent le sol de nitrates. Avec le temps, cela va polluer le sol en empoisonnant les plantes. Le purin d’ortie ne doit donc pas être utilisé en grande quantité.

Faire bouillir l’eau de vos pommes de terre et arroser les mauvaises herbes peut avoir le même effet. Mais attention à ne pas l’utiliser pour arroser les fleurs et les légumes de votre jardin.

Chris L

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de mes sites et notamment sur Infobourg avec le jardinage et l'équipement de la maison. Je vous partage toutes les astuces utiles dénichées ça et là pour que vous ne manquiez rien des dernières trouvailles.