Comment septembre peut faire tripler votre récolte de fraises

De bonnes fraises

Aussi alléchants que parfumés, les fraises figurent parmi les fruits préférés des jardiniers comme des gourmets. Mais saviez-vous que septembre, loin des mois classiques de récolte, revêt une importance cruciale pour ceux qui cherchent à multiplier leurs fraisiers? La clé : le pouvoir insoupçonné des stolons.

Les stolons, quèsaco?

Avant de plonger dans le vif du sujet, il est essentiel de comprendre ce qu’est un stolon. Issu du cœur du fraisier, le stolon est cette longue tige qui s’étire horizontalement et qui, à son extrémité, produit un nouveau plant. Pour le jardinier observateur, c’est une opportunité en or pour augmenter sa production de fraises pour les saisons à venir.

Pourquoi septembre est-il le mois propice ?

Des fraisiers

La nature a ses rythmes, et le fraisier n’échappe pas à cette règle. Si les mois d’été sont marqués par la délectation des fruits rouges, septembre est, quant à lui, le mois idéal pour se consacrer à la division des stolons. Pourquoi ?

  1. Conditions Climatiques : Septembre offre un équilibre entre chaleur et humidité, favorisant une bonne reprise des jeunes plants issus des stolons.
  2. Préparation pour la Saison Suivante : En se développant en automne, les nouveaux fraisiers s’acclimateront mieux et seront ainsi prêts à produire dès la prochaine saison.

Guide de division

Il ne suffit pas de repérer un stolon pour le diviser. Voici un guide étape par étape pour une division réussie :

  1. Sélection : Optez pour les stolons sains, bien verts et robustes, issus de plants vigoureux.
  2. Coupe : À l’aide d’un sécateur propre, détachez le stolon de la plante mère, en veillant à conserver une longueur suffisante.
  3. Plantation : Creusez un petit trou dans un sol bien drainé, plantez-y la partie terminale du stolon, et tassez légèrement.
  4. Arrosage : Pour favoriser l’enracinement, un arrosage régulier mais modéré est essentiel.

Le rôle écologique des stolons

Stolons de fraisiers

Les stolons, bien que primordiaux pour la multiplication du fraisier, ne sont pas qu’une simple “extension” de la plante. Ces tiges qui s’étendent horizontalement ont également une fonction écologique cruciale. Elles participent activement à la stabilisation du sol. En s’étendant sur la surface, elles le protègent contre l’érosion, en particulier lors des pluies abondantes. De plus, leur présence aide à retenir l’humidité, ce qui est bénéfique pour la microfaune du sol et les autres plantes à proximité.

Les variétés de fraisiers et les stolons

Il existe une multitude de variétés de fraisiers, et toutes n’ont pas la même relation avec les stolons. Par exemple :

  • Fraisier des bois (Fragaria vesca) : Ce fraisier sauvage est bien connu pour ses petites fraises parfumées. Il produit abondamment des stolons, ce qui en fait une variété idéale pour la multiplication par cette méthode.
  • Fraisier ‘Gariguette’: Une des variétés les plus populaires en France, elle est appréciée pour ses fruits précoces et sa saveur sucrée. Elle produit également de nombreux stolons, mais il est crucial de choisir les plus vigoureux pour la multiplication.
  • Fraisier ‘Charlotte’: Cette variété remontante produit des fraises jusqu’en automne. Bien qu’elle développe des stolons, ils sont souvent moins nombreux que d’autres variétés. La sélection des stolons les plus robustes est donc essentielle.

Entretien post-plantation

Une fois vos stolons plantés, l’aventure ne s’arrête pas là. Assurez-vous de :

  • Surveiller l’arrosage: Trop d’eau peut entraîner la pourriture des racines, alors qu’un sol trop sec peut stresser la jeune plante. Maintenez un équilibre, surtout lors des premières semaines.
  • Protéger contre les parasites: Les jeunes plants sont souvent une cible pour les escargots, les limaces et certains insectes. Veillez à mettre en place des barrières naturelles ou à utiliser des produits biologiques pour les protéger.
  • Prévenir les maladies: La moisissure grise ou le mildiou peuvent affecter les fraisiers. Assurez-vous de laisser suffisamment d’espace entre les plants pour une bonne circulation de l’air et retirez régulièrement les feuilles mortes ou abîmées.
  • Fertilisation: Un apport en compost bien décomposé ou un engrais adapté aux fraisiers peut être bénéfique au printemps suivant la plantation. Cela donnera un coup de pouce à vos fraisiers pour une belle récolte!

Avec ces soins et un peu d’attention, vos fraisiers nouvellement plantés prospéreront et vous offriront de délicieuses fraises pour les saisons à venir.

Chris L

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de mes sites et notamment sur Infobourg avec le jardinage et l'équipement de la maison. Je vous partage toutes les astuces utiles dénichées ça et là pour que vous ne manquiez rien des dernières trouvailles.