L’art du kokedama : la tendance japonaise pour des plantes suspendues sans pot

Vous êtes à la recherche d’une idée originale pour embellir votre intérieur ? Vous souhaitez apporter une touche de verdure et de zen à votre décoration ? Avez-vous déjà entendu parler du kokedama, cet art japonais qui permet de réaliser des plantes suspendues sans pot ? Dans cet article, nous vous dévoilons les secrets de cette technique ancestrale, pour que vous puissiez, à votre tour, créer de magnifiques compositions végétales. Alors, prêt(e) à vous laisser séduire par l’art du kokedama ?

Qu’est-ce que le kokedama ?

Le kokedama est une technique de jardinage japonaise qui consiste à enrober les racines d’une plante dans une sphère de mousse et de terre. Le mot “kokedama” se traduit littéralement par “boule de mousse” en japonais. Cette pratique permet de créer des compositions végétales suspendues sans utiliser de pot, ce qui en fait une alternative écologique et esthétique aux jardinières traditionnelles.

Les origines du kokedama

Le kokedama est issu des techniques de bonsaï et de la culture des mousses au Japon. Il s’inscrit dans la philosophie zen, qui prône l’harmonie entre l’homme et la nature. En effet, le kokedama permet de mettre en valeur la beauté de la plante, en révélant sa structure et en créant un équilibre visuel entre la sphère de mousse et le végétal.

Comment réaliser un kokedama ?

3 plantes dans le style kokedama
Crédits photo @ Infobourg.fr

Réaliser un kokedama chez soi est à la portée de tous, même si vous n’avez pas la main verte. Suivez notre guide étape par étape pour créer votre propre composition végétale suspendue :

  1. Choisir la plante : Optez pour une plante adaptée à la technique du kokedama, comme les fougères, les succulentes ou les petites plantes d’intérieur. Veillez à sélectionner une plante en bonne santé et de petite taille.
  2. Préparer le matériel : Vous aurez besoin de mousse végétale fraîche, d’un mélange de terre (akadama et terreau) et d’une ficelle en coton ou en nylon. N’oubliez pas de vous munir de gants et d’un vaporisateur d’eau pour humidifier la mousse.
  3. Enlever le pot et nettoyer les racines : Retirez délicatement la plante de son pot et nettoyez les racines en enlevant le surplus de terre. Il est important de veiller à ne pas endommager les racines lors de cette étape.
  4. Former la sphère de terre : Mélangez l’akadama et le terreau dans des proportions égales. Humidifiez légèrement le mélange pour qu’il soit malléable, puis formez une sphère de la taille adaptée à la plante choisie.
  5. Placer la plante dans la sphère : Faites un trou au centre de la sphère de terre et insérez délicatement les racines de la plante. Refermez ensuite la sphère autour des racines en pressant légèrement.
  6. Entourer la sphère de mousse : Humidifiez la mousse végétale avec le vaporisateur d’eau et enveloppez la sphère de terre avec celle-ci. Veillez à ce que la mousse recouvre entièrement la sphère et qu’elle adhère bien à la terre.
  7. Ficeler la mousse : Enroulez la ficelle autour de la sphère de mousse pour maintenir celle-ci en place. Vous pouvez également utiliser la ficelle pour créer une boucle, qui vous permettra de suspendre votre kokedama.
  8. Suspendre et admirer : Trouvez un emplacement approprié pour suspendre votre kokedama, en tenant compte des besoins en lumière et en humidité de la plante. Admirez ensuite votre œuvre d’art végétale et laissez-vous bercer par la sérénité qu’elle dégage.

Vérifiez à bien choisir votre mousse.

Entretenir son kokedama

Kokedama façon lierre
Crédits photo @ Infobourg.fr

Un kokedama bien entretenu peut durer plusieurs années. Voici quelques conseils pour prendre soin de votre création végétale :

  • Arrosage : Immergez la sphère de mousse dans un récipient d’eau pendant quelques minutes, jusqu’à ce qu’elle soit bien saturée. Laissez ensuite l’eau s’écouler avant de suspendre à nouveau le kokedama. La fréquence d’arrosage dépendra du type de plante et de l’humidité ambiante.
  • Éclairage : Veillez à placer votre kokedama dans un endroit lumineux, mais sans exposition directe au soleil, pour éviter de brûler la mousse et les feuilles de la plante.
  • Nettoyage : Ôtez régulièrement la poussière et les feuilles mortes pour préserver la beauté et la santé de votre kokedama.
  • Taille : Taillez la plante si nécessaire pour maintenir sa forme et favoriser sa croissance.

Le kokedama : une tendance à suivre pour une décoration écoresponsable

Kokedama en fleur
Crédits photo @ Infobourg.fr

L’art du kokedama est une tendance japonaise qui mérite d’être mise en lumière pour ses qualités esthétiques et écoresponsables. Cette technique de jardinage permet de créer des plantes suspendues sans pot, apportant une touche de verdure originale et épurée à votre intérieur. Facile à réaliser, le kokedama est une alternative intéressante aux jardinières traditionnelles et peut constituer un cadeau unique et fait maison pour vos proches.
En explorant l’art du kokedama, vous découvrirez une nouvelle manière de sublimer les plantes d’intérieur tout en restant en phase avec l’actualité déco et les préoccupations environnementales. N’hésitez pas à vous lancer dans cette pratique et à partager vos créations pour inspirer d’autres amateurs de plantes et de décoration intérieure végétale.