Le potager sur balcon : Tous les conseils pour gagner en autonomie alimentaire en ville

Potager sur balcon

Avez-vous déjà voulu cultiver votre propre nourriture pour gagner en autonomie ? Un potager de balcon est parfait pour ceux qui disposent d’un espace limité en ville. Car même si vous vivez en appartement, vous pouvez créer un potager généreux sur votre patio ou votre balcon. Voila comment faire.

Comment faire pousser des légumes sur un balcon

Certaines variétés de légumes, comme la bette à carde ou le chou frisé écarlate, sont à la fois belles et comestibles. Si vous êtes un gastronome qui aime faire preuve de créativité, vous pouvez même trouver un compromis entre le jardinage alimentaire et le jardinage floral en plantant quelques fleurs comestibles.

Si vous souhaitez vous lancer dans le jardinage sur votre balcon, il est important de bien réfléchir au choix des plantes. Les légumes ou les fleurs que vous souhaitez faire pousser doivent s’adapter à la taille et à l’ensoleillement de votre balcon.

Luminosité et conditions du potager

La toute première étape de la planification de votre jardin de balcon consiste à évaluer la quantité de lumière solaire directe qu’il reçoit. Vous devez également tenir compte du fait que la position du soleil change au fil des saisons : en hiver, il est plus bas dans le ciel que directement au-dessus de votre tête.

La quantité de lumière que reçoit votre patio déterminera les types de légumes que vous pourrez faire pousser. Certaines variétés ont besoin de plusieurs heures d’ensoleillement direct chaque jour pour produire des fleurs ou des fruits, tandis que d’autres s’accommodent très bien d’une ombre partielle. N’oubliez pas de consulter l’étiquette ou le paquet de graines pour connaître la quantité de soleil nécessaire à la variété que vous avez choisie.

De nombreux légumes ne poussent pas correctement s’ils ne bénéficient pas de six à huit heures de lumière directe du soleil chaque jour. Les tomates, les fraises, les courges, les melons et les concombres entrent tous dans cette catégorie. Bien que certaines personnes les placent dans le groupe “soleil partiel”.

La catégorie “soleil partiel ou ombre partielle” signifie environ 4 à 6 heures d’ensoleillement direct. Si votre balcon ne reçoit que cette quantité de lumière, vous pouvez quand même faire pousser des légumes tels que des petits pois, des oignons, des choux-fleurs, des carottes, des betteraves et des blettes. Les plantes à racines se portent généralement mieux avec au moins 4 à 6 heures de soleil par jour ; cependant, les petites carottes et les radis peuvent s’en sortir avec moins d’exposition au soleil.

Si vous n’êtes pas sûr de l’ensoleillement de votre balcon, sachez que toute exposition de moins de trois heures est considérée comme “pleine ombre” Si votre balcon entre dans cette catégorie, n’abandonnez pas vos projets de jardinage ! Vous pouvez toujours faire pousser des légumes avec un ensoleillement minimal.

Vous pouvez faire pousser une grande variété de plantes dans les zones ombragées, essayez de planter de la coriandre, de la menthe, de la mélisse, des oignons ou de l’ail la prochaine fois que vous chercherez à ajouter un peu de vie à un coin sombre.

La taille des plantes du potager sur balcon

Si la taille de votre jardin de balcon est limitée, il est essentiel de cultiver des variétés de légumes plus petites. En consultant les étiquettes des plantes ou les paquets de graines, vous pourrez vous faire une idée de la taille de chaque variété de légumes. Le jardinage en pot devenant de plus en plus tendance, de nombreuses sociétés de semences ont commencé à indiquer sur leurs produits s’ils conviennent à la culture en pot.

Les plants de tomates, les courges et le maïs sont ceux qui prennent le plus de place. Si vous cherchez à faire pousser des tomates, choisissez une variété tomates cerise !

Si vous disposez d’un espace limité dans votre jardin, choisissez plutôt des plantes qui pousseront verticalement sur un treillis. Les petits pois, les haricots verts et les concombres se plaisent tous à pousser de cette façon.

Conseils rapides pour le jardinage de légumes sur balcon

  1. Choisissez des variétés qui ne seront pas trop grandes pour vos pots ou votre balcon
  2. Utilisez des contenants suffisamment grands pour chaque légume
  3. Utilisez un terreau de bonne qualité
  4. Assurez-vous que les pots ont des trous de drainage
  5. Fertilisez au besoin
  6. Estimez l’ensoleillement de votre potager sur balcon
  7. Envisagez l’irrigation goutte à goutte pour les zones sèches ou les emplois du temps chargés

Légumes à faire pousser sur un balcon

14 légumes faciles à cultiver dans un potager en conteneur

  1. Bette à carde
  2. Persil
  3. Chou frisé violet
  4. Thym citron
  5. Basilic (dans un endroit ensoleillé)
  6. Coriandre (dans un endroit frais)
  7. Haricots verts
  8. Laitue mouchetée
  9. Tomates de petite taille
  10. Poivrons
  11. Pois
  12. Ciboulette
  13. Radis
  14. Menthe

Les bacs pour potager sur balcon

Un bon drainage empêche la pourriture des racines et maintient vos plantes en bonne santé. Assurez-vous donc que le récipient que vous choisissez comporte des trous de drainage ou créez-en de nouveaux. Si l’excès d’eau risque de s’écouler sur les balcons ou les personnes en dessous, placez les pots sur des plateaux ou utilisez des récipients auto-arrosants.

Si vous vivez dans une région peu humide, les conteneurs auto-arrosants sont un choix judicieux pour le jardinage en conteneurs. Ce type de conteneur possède un réservoir d’eau situé sous le sol de la plante, ce qui signifie que vous n’avez pas besoin de l’arroser fréquemment. L’eau monte ensuite progressivement vers la plante par les racines.

Si vous vivez dans une région venteuse, faites attention aux jardinières des balustrades de balcon – elles peuvent provoquer des incidents.

Conteneur de potager sur balcon

Quelle est la taille des conteneurs ?

Gardez toujours à l’esprit la taille finale de vos plantes de potager lorsque vous choisissez des pots. Évitez d’utiliser des pots qui seront beaucoup plus petits que les plantes adultes.

L’espacement est essentiel pour la mise en pot des plantes, surtout si vous mettez plusieurs plantes de la même variété dans un pot. Suivez les directives figurant sur le paquet de graines ou l’étiquette de la plante. Vous pouvez également essayer la plantation d’accompagnement, qui consiste à placer certaines herbes à côté d’autres plantes qui se complètent. Veillez simplement à ce que les deux plantes reçoivent suffisamment de lumière.

Les légumes à feuilles “plus lourdes”, comme les courges ou les courgettes, doivent être soutenus par des récipients aux bords épais ou incurvés afin de ne pas endommager les plantes. Si nécessaire, vous pouvez fixer un petit morceau de treillis pour les soutenir en angle lorsqu’ils pendent vers le sol.

Le terreau pour les jardins de balcon

Afin de maintenir une santé optimale pour vos légumes en pot, vous avez besoin d’un mélange de mise en pot. Ce type de terre légère est non seulement bénéfique pour vos plantes en fournissant le drainage et la circulation d’air dont les racines ont besoin, mais il est également parfait pour les balcons.

La plupart des terreaux pour conteneurs contiennent de l’engrais ou un autre type de nourriture pour les plantes, ce qui est crucial pour la croissance des légumes. Il peut s’agir de compost ou d’autres matières organiques. Les engrais à libération lente peuvent se présenter également sous forme de granulés.

Si vous voulez que vos plantes en pot soient en bonne santé, veillez à ne pas les surfertiliser. Il est préférable de suivre les instructions de l’étiquette ou, si vous n’êtes pas sûr, de fertiliser à la moitié du taux recommandé, mais deux fois plus souvent.

L'arrosage du potager sur balcon

Arroser son potager sur balcon

La clé d’un jardin prospère est la constance. Arrosez vos plantes régulièrement, en veillant à ce que le niveau d’humidité du sol reste relativement stable. Les changements soudains du niveau d’humidité peuvent provoquer le fendillement des tomates, le ratatinement des courges ou la pourriture de l’extrémité des fleurs des poivrons. Le stress hydrique peut également provoquer l’amertume de la laitue ou des herbes aromatiques.

Si vous êtes le genre de personne qui n’a pas peur d’y aller doucement, l’arrosoir est peut-être le meilleur outil pour vous. N’oubliez pas que vous devrez arroser vos plantes tous les jours ou tous les deux jours, à moins qu’elles ne soient dans des récipients auto-arrosants. N’oubliez pas non plus que la terre des pots s’assèche généralement plus vite que celle des plates-bandes.

J’espère que cet article vous aura été utile dans la préparation de votre potager sur balcon.

Chris L.

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de ce site notamment l'écologie et le bien-être.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.