Liste plantes toxiques chien

Plantes toxiques pour les chiens : La liste noire à connaître absolument

Il est inévitable que les chiens soient d’infatigables chercheurs de grignotages, explorant tout sur leur passage : un os par-ci, une chaussure par-là, et même l’un ou l’autre végétal. Le hic, c’est que nombre de ces plantes se révèlent toxiques pour nos amis à quatre pattes. Ainsi, connaître les végétaux dangereux pour eux est primordial afin d’éviter les drames et de garantir leur sécurité au sein du foyer.

Quelles sont les plantes nocives pour les chiens ?

La liste des plantes nuisibles pour les canidés est longue. De ce fait, il serait presque impossible de toutes les énumérer (avec leurs symptômes associés) dans un seul article succinct. J’ai donc choisi de répartir les plantes les plus couramment toxiques pour les chiens en trois catégories : celles ayant des effets légèrement, modérément ou hautement toxiques.

Plantes légèrement toxiques pour les chiens

Parmi les végétaux pouvant causer une toxicité légère, on retrouve couramment :

  • Le lierre, le poinsettia, la tanaisie, l’ortie, la glycine (graines/gousses) et l’iris peuvent tous provoquer des troubles digestifs de légers à graves.
  • Les renoncules (Ranunculus) renferment un suc pouvant irriter ou endommager sévèrement le système digestif d’un chien.
  • L’arum des bois peut causer une brûlure intense et une irritation de la bouche et de la langue.

Plantes modérément toxiques pour les chiens

De nombreux types de bulbes peuvent avoir un effet modéré sur les chiens. Les bulbes de jacinthe et de narcisse peuvent entraîner vomissements, diarrhées et même la mort en grandes quantités.

  • Le crocus, le muguet et l’étoile de Bethléem peuvent causer vomissements, excitation nerveuse, battements de cœur irréguliers, troubles digestifs et confusion.
  • Les plantes de la famille des Aracées (comme le dieffenbachia) peuvent provoquer une irritation intense de la bouche et de la gorge.
  • Les azalées et les rhododendrons induisent nausées, vomissements, dépression, difficultés respiratoires, coma et même la mort dans les cas graves.
  • Les jeunes plantes et les graines de pied-d’alouette (Delphinium) entraînent des troubles digestifs, une excitation nerveuse et une dépression.
  • La digitale (Digitalis) en grandes quantités peut causer des battements de cœur irréguliers, des troubles digestifs et une confusion mentale.
  • Les membres de la famille des Solanacées, en particulier les baies, peuvent mener à de graves troubles digestifs et nerveux pouvant être fatals.
  • Toutes les parties de l’hosta sont toxiques pour les chiens et leur ingestion peut entraîner vomissements, diarrhées et dépression.
  • Les feuilles et les glands des chênes affectent les reins tandis que l’écorce et le feuillage du robinier faux-acacia causent nausée, faiblesse et dépression.

Plantes hautement toxiques pour les chiens

Les graines et les baies représentent une préoccupation majeure pour les propriétaires de chiens. Les graines de pois de senteur et de ricin peuvent rapidement être fatales pour votre animal, souvent menant à la mort. Les baies de gui et de jasmin peuvent causer l’échec du système digestif et nerveux, résultant en la mort. Les baies de l’if (ainsi que le feuillage) peuvent causer une mort soudaine.

  • Les plantes telles que la ciguë et l’œnanthe safranée peuvent provoquer des convulsions violentes et douloureuses, suivies de la mort.
  • De grandes quantités de rhubarbe, crue ou cuite, peuvent également causer des convulsions suivies de coma et de mort.
  • La stramoine conduit à une soif extrême, au délire, à l’incohérence et au coma.
  • Les rameaux et le feuillage des cerisiers peuvent aussi être mortels pour les chiens s’ils sont ingérés.
  • Bien que toutes les parties de la plante puissent être toxiques, les feuilles des palmiers sagou peuvent causer de graves dommages aux reins et au foie, voire entraîner la mort des chiens en cas d’ingestion. Les graines sont également hautement toxiques.

Un chien dans une charrette de fleurs

Les symptômes peuvent varier d’un chien à l’autre en fonction de la quantité et de la partie de la plante ingérée. Il est crucial d’emmener votre chien chez le vétérinaire immédiatement si vous observez un comportement inhabituel, surtout si vous suspectez qu’il ait ingéré une plante toxique (que vous devriez, dans l’idéal, apporter avec vous). Ce survol des plantes dangereuses pour les chiens n’est qu’un aperçu ; la vigilance et l’information restent vos meilleurs alliés pour protéger votre compagnon à quatre pattes.

Chris L

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de mes sites et notamment sur Infobourg avec le jardinage et l'équipement de la maison. Je vous partage toutes les astuces utiles dénichées ça et là pour que vous ne manquiez rien des dernières trouvailles.