Devez-vous oui ou non couper les gourmands de vos pieds de tomates ?

pied de tomates

Il existe plusieurs écoles de pensée sur l’élimination des gourmands de tomates. Certains pensent que les gourmands doivent être retirés de vos plants de tomates, tandis que d’autres préconisent de les laisser intacts. Dans ce billet, vous allez lire les points de vue sur ces différentes approches pour savoir si oui ou non il convient à l’élimination des gourmands de vos tomates.

Qu’est-ce qu’un gourmand ?

Chaque plant de tomate possède au moins un gourmand, qui est une tige qui se développe naturellement sur la plante (plus précisément à l’aisselle des tiges). Ils sont situés à la jonction d’une tige principale et d’une tige secondaire. Les gourmands n’ont pas de fleurs ni de fruits ; ils sont donc simples à identifier. Son autre nom est le drageon.

tige gourmand pied de tomate

Certaines personnes pensent que l’élimination des drageons permet d’obtenir un meilleur rendement, car la plante consacre son énergie à produire des fruits plutôt que des feuilles. D’autres pensent que le fait de laisser les drageons intacts contribue à soutenir la plante, et que les enlever peut en fait l’affaiblir. Comme vous pouvez le constater, cela fait débat !

Pourquoi retirer les gourmands de vos pieds de tomates ?

Certains pensent qu’il faut supprimer les gourmands de tomates car ils se nourrissent de trop de sève, ce qui nuit aux tiges porteuses de fruits et de fleurs. En raison de leur « avidité », ils videraient votre plant de tomates de leur énergie vitale.

Il serait plus facile de récolter la culture si on les élimine. En effet, les fruits mûriraient plus rapidement grâce à cela.

Pourquoi ne pas toucher aux drageons ?

Certains jardiniers pensent qu’il faut laisser les plantes pousser naturellement, en supposant que les feuilles des tiges servent à la photosynthèse. Les plantes utilisent l’énergie lumineuse pour créer de la matière organique pendant la photosynthèse.

Le second argument est que, les tomates étant fréquemment atteintes de maladies, leur taille favorise la propagation des germes. En effet, en coupant les gourmands, on crée une plaie dans le plant de tomate qui peut servir de vecteur pour que les bactéries s’y introduisent plus facilement.

Comment couper les gourmands de vos pieds de tomates?

C’est une procédure simple, mais qui doit être effectuée avec beaucoup de précautions. Pour ce faire, exercez une pression du bout des doigts à la jonction de la tige principale et du rejet.

Vous devez ensuite la pincer au bout de sa tige, sans la blesser. Car vous risquez d’endommager la tige principale si vous ne le faites pas prudemment.

Si, par contre, vos drageons sont excessivement denses et rustiques, vous aurez plus de mal à les pincer. Un sécateur sera alors nécessaire.

couper drageon avec un ciseau

Et vous, êtes-vous pour ou contre couper les drageons de vos pieds de tomates ?

Chris L.

Consultant sur Internet, j'ai plusieurs passions que je tente de partager comme le développement personnel et bien d'autres.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.