Bouille bordelaise appliquée sur des arbres

Quand ne faut-il pas appliquer de bouillie bordelaise sur les arbres ?

Le monde du jardinage est vaste et recèle de nombreux secrets pour ceux qui souhaitent s’aventurer dans ses méandres. La bouillie bordelaise, largement utilisée depuis des décennies pour protéger les plantes de diverses maladies, n’échappe pas à la règle des bonnes pratiques. Ainsi, il est crucial de savoir quand il est inopportun d’utiliser ce remède pour ne pas compromettre la santé de nos précieux arbres.

Un arbre en bonne santé : pas de bouillie bordelaise

Le premier argument est que l’on pense généralement qu’un arbre en bonne santé n’a pas besoin de traitement préventif.

Pourquoi éviter la bouillie bordelaise sur un arbre sain ?

  • Un feuillage déjà développé : La bouillie bordelaise est principalement préventive. Si votre arbre présente un feuillage bien développé et sain, l’application de ce traitement est superflue.
  • Risque de brûlure : Un des composants majeurs de la bouillie bordelaise est le sulfate de cuivre. Appliqué en excès ou sur un feuillage dense, il peut provoquer des brûlures sur les feuilles, conduisant à leur chute.

Contre-indications spécifiques à la bouillie bordelaise

Le respect des dosages est crucial lors de l’utilisation de la bouillie bordelaise. Cependant, même avec une préparation soignée, il existe des situations spécifiques où son utilisation est déconseillée :

  • Durant les périodes de forte chaleur : Appliquer la bouillie bordelaise sous un soleil de plomb augmente le risque de brûlure des feuilles.
  • Avant et après la pluie : La bouillie bordelaise étant une préparation aqueuse, son application juste avant une averse pourrait la diluer et réduire son efficacité. De même, appliquer le produit juste après la pluie pourrait s’avérer contre-productif, l’humidité excessive empêchant une bonne adhérence du produit sur la plante.
  • En période de floraison : La bouillie bordelaise peut affecter la floraison et la fructification si elle est appliquée pendant cette phase cruciale de développement de l’arbre.
  • Sur des arbres jeunes ou nouvellement plantés : Ces arbres, encore fragiles, sont plus susceptibles de réagir négativement à une application, même bien dosée.
  • En présence de certaines espèces d’auxiliaires : La bouillie bordelaise peut être nocive pour certains insectes bénéfiques, tels que les coccinelles ou les abeilles. Veillez donc à ne pas traiter lorsque ces auxiliaires sont actifs.

La fréquence d’application : ne pas tomber dans l’excès

Application de la bouille bordelaise

L’utilisation répétée de la bouillie bordelaise peut sembler être une bonne stratégie pour protéger les plantes, mais une application trop fréquente a ses inconvénients :

  • Évitez les surtraitements : Si appliquée trop souvent, même en l’absence de maladie apparente, la bouillie bordelaise peut entraîner une accumulation de cuivre dans le sol. Sur le long terme, cela peut perturber l’équilibre du sol et nuire à sa biodiversité, mettant ainsi en péril la santé des plantes.
  • Pollution des eaux : L’écoulement de produits contenant du sulfate de cuivre vers les cours d’eau peut être nocif pour la faune aquatique et contribuer à la pollution des eaux. Il est donc primordial de veiller à ne pas traiter à proximité immédiate des points d’eau et de suivre les recommandations d’application à la lettre.

Sensibilité des différentes espèces d’arbres

Bien que la bouillie bordelaise soit un traitement courant, tous les arbres et plantes ne réagissent pas de la même manière à son application :

  • Espèces sensibles : Certains arbres peuvent être plus vulnérables aux effets du sulfate de cuivre. Il est essentiel de se renseigner sur la tolérance de chaque espèce avant d’appliquer le traitement. En cas de doute, une application test sur une petite zone de l’arbre peut être envisagée avant un traitement complet.

La bouille bordelaise a fait ses preuves, cependant comme tout traitement, il ne doit pas être appliquer à la légère.

Chris L

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de mes sites et notamment sur Infobourg avec le jardinage et l'équipement de la maison. Je vous partage toutes les astuces utiles dénichées ça et là pour que vous ne manquiez rien des dernières trouvailles.