Que planter sous serre en février : conseils pour une production optimale

Que planter sous serre en février

Que planter dans votre serre en février ? Avec les jours qui rallongent et les températures qui remontent, votre jardin reprend vie. Profitez-en pour semer des légumes dans votre serre (voir le calendrier mois par mois), qui sera toujours protégée des gelées si elle est correctement chauffée. Les bulbes peuvent également être rempotés pour assurer une floraison précoce. Et n’oubliez pas de chouchouter vos plantes en pot en reprenant doucement les horaires d’arrosage réguliers. Découvrez les meilleures plantes à semer en février pour une serre productive.

Que semer sous serre froide en février ?

Sous serre froide en février, il est possible de semer certaines plantes. Les légumes les plus couramment semés sous serre froide en février sont :

  • des carottes,
  • des radis,
  • des navets,
  • des laitues,
  • des choux,
  • des cardons.

Pour les légumes un peu plus fragiles c’est aussi le moment dans une mini-serre abrité du gel avec une protection sur les parois de la caissettes. Il s’agit des légumes suivants :

  • des tomates,
  • des courgettes,
  • des aubergines.

Que semer sous serre chauffée en février

Tomates poussant sous serre

Si vous voulez vous essayer à la culture de plants de fruits et légumes, assurez-vous que l’environnement est chauffé à environ 20°C – cela leur donnera les meilleures chances de réussite. Voici quelques légumes que vous pouvez semer :

  • La tomate
  • La courgette
  • Le concombre
  • L’aubergine,
  • Le poivrons

Que semer sous serre tunnel en février

A partir de la mi-février, vous pouvez commencer à planter des légumes précoces qui seront prêts à être récoltés au printemps. Parmi les exemples, on peut citer ceux que l’on trouve dans les climats doux, tels que :

  • La pomme de terre
  • La carotte
  • Les épinards
  • Le radis
  • le navet

Les autres choses à faire dans la serre à cette période

Prévenir les maladies et parasites des plantes en février

En février, il est important de prendre soin de votre serre pour assurer une belle saison de croissance. Pour commencer, il est conseillé de commander ou d’acheter les graines pour les plantes que vous souhaitez cultiver dans la serre. Une fois que vous avez vos graines, vous pouvez nettoyer les vitres de la serre et de la véranda pour favoriser la luminosité, ainsi que nettoyer le sol et les contenants pour limiter la propagation des maladies.

Il est également recommandé de tailler et de nettoyer les plantes semi-rustiques telles que les pélargoniums, les fuchsias et les abutilons. Si nécessaire, vous pouvez également les rempoter et reprendre les arrosages progressivement pour favoriser leur reprise de végétation.

Enfin, si vous êtes sous un climat doux, vous pouvez blanchir les vitres de la serre ou de la véranda. Cela vous permettra d’augmenter les arrosages et de surveiller les plantes qui redémarrent. En suivant ces conseils simples, vous pourrez profiter d’une belle saison de croissance dans votre serre. Et n’oubliez pas qu’en février, il y a beaucoup à faire au potager.

Prévenez les maladies et les parasites

En février, il est temps de prendre les devants pour protéger vos plantes des maladies. Les araignées rouges sont plus fréquentes dans les climats secs et peuvent faire des ravages dans les jardins si elles ne sont pas contrôlées. Contrecarrez leur propagation en vaporisant votre verdure avec une solution de purin d’ortie, d’absinthe, de décoction de tabac ou d’huile de paraffine d’été – cela les éloignera pour de bon !

Par ailleurs, il est important de prévenir l’intrusion et les dommages causés par les rongeurs. Vous pouvez utiliser des répulsifs ou des pièges pour les empêcher d’approcher vos plantes.

De plus, surveillez attentivement l’état de santé des plantes semi-rustiques hivernées sous serre. Les aleurodes, également connues sous le nom de mouches blanches, peuvent être particulièrement nuisibles pour ces plantes.

Pour les contrer, vous pouvez introduire un prédateur des larves d’aleurodes, tel que l’Encarsia formasa, une sorte de petite guêpe, ou utiliser une solution à base de décoction de tanaisie, de tabac, de purin d’ortie ou d’absinthe.

Enfin, méfiez-vous également des cochenilles. Vous pouvez utiliser un piège à mâles ou pulvériser un mélange composé de bière, d’alcool à brûler et de vinaigre. Toutefois, il est important de réserver ce traitement aux feuilles les plus robustes.

Chris L

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de mes sites et notamment sur Infobourg avec le jardinage et l'équipement de la maison. Je vous partage toutes les astuces utiles dénichées ça et là pour que vous ne manquiez rien des dernières trouvailles.