Quel est le meilleur engrais vert pour votre type de sol en automne ?

À la croisée des saisons, alors que l’automne s’installe doucement, les jardiniers consciencieux cherchent à préparer la terre pour les mois plus cléments du printemps. Au cœur de cette transition, les engrais verts se présentent comme des alliés incontournables. Ces plantes aux vertus agroécologiques dynamisent le sol, le nourrissent et le protègent. Mais comment les choisir en fonction de son jardin, de son sol et des futures cultures ? Immersion dans l’univers des engrais verts.

L’essence des engrais verts : Au-delà de la simple fertilisation

Les engrais verts sont, contrairement à ce que leur nom pourrait suggérer, des plantes. Leur principale mission est d’améliorer la structure et la fertilité des sols. En se développant, leurs racines aèrent la terre et favorisent la vie microbienne, essentielle à une terre saine. Au moment de leur décomposition, ces plantes libèrent des nutriments bénéfiques aux cultures suivantes.

Les engrais verts pour potager ou jardin en automne selon le type de sol

La mise en place des engrais verts est une méthode organique et écologique pour améliorer la structure et la fertilité de la terre. Selon le type de sol que vous possédez, voici quelques suggestions d’engrais verts adaptés :

Une terre argileuse

pois fourrager pour terre argileuse

Pois fourrager : Adapté aux petits espaces, ce légumineux améliore la structure des sols argileux. En plus de cela, ses nodules racinaires fixent l’azote, enrichissant ainsi le sol.

Une terre calcaire

Trèfle blanc pour terre calcaire

Trèfle blanc : Idéal pour les petits jardins, il s’adapte bien aux sols calcaires. Le trèfle blanc enrichit le sol en fixant l’azote atmosphérique.

Une terre sableuse

Luzerne pour terre sableuse

Luzerne : Cette légumineuse développe de profondes racines qui aident à la rétention d’eau dans les sols sableux. Elle fixe également l’azote, améliorant ainsi la fertilité du sol.

Une terre siliceuse

Sarrasin pour terre siliceuse

Sarrasin : Il s’adapte bien aux sols pauvres et bien drainés comme les sols siliceux. Rapidement croissant, il couvre le sol, empêchant le développement des mauvaises herbes, et attire également les pollinisateurs.

Une terre tourbeuse

Moutarde pour sol tourbeux

Moutarde : Elle reste une excellente option pour les petites surfaces. Agissant comme un biofumigant, elle supprime naturellement certaines maladies du sol. De plus, ses racines aident à améliorer la structure du sol tourbeux.

En fonction de ces recommandations, il est essentiel de se rappeler que le choix de l’engrais vert doit également tenir compte des besoins des cultures futures et de la rotation des cultures. La mise en place d’engrais verts est une pratique bénéfique qui non seulement améliore la qualité du sol, mais soutient également la biodiversité et la santé globale de l’écosystème du jardin.

Mode d’emploi pour une implantation réussie

Pour profiter pleinement des avantages des engrais verts, suivez ces étapes simples :

  1. Préparation : Éliminez les mauvaises herbes et binez légèrement le sol.
  2. Semis : Étalez les graines de manière homogène puis recouvrez-les d’une fine couche de terre.
  3. Entretien : Arrosez régulièrement jusqu’à la levée, puis diminuez la fréquence.

Avant le retour du printemps, fauchez les engrais verts avant leur montée en graines et incorporez-les au sol. Cette étape, appelée « enfouissement », libérera les nutriments au profit de vos futures plantations.

Chris L

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de mes sites et notamment sur Infobourg. :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *