Quels arbustes planter absolument en septembre ?

Le mois de septembre est souvent associé à la rentrée scolaire, au retour au bureau, et aux journées qui raccourcissent. Mais pour les passionnés du jardin, il est synonyme d’une nouvelle opportunité pour enrichir son espace vert. Découvrez les arbustes incontournables à planter à cette période pour un jardin épanoui tout au long de l’année.

La singularité des plantations de septembre

Avant d’aborder la liste des arbustes de choix pour ce mois, il est essentiel de comprendre la particularité de septembre dans le cycle de plantation. La raison pour laquelle ces arbustes spécifiques sont recommandés à cette période réside dans la combinaison de plusieurs facteurs bénéfiques.

Tout d’abord, la température du sol en septembre est encore relativement chaude, ce qui encourage une bonne croissance racinaire. Par ailleurs, l’humidité croissante et les premières pluies d’automne fournissent l’eau nécessaire sans risquer de noyer les jeunes plants.

De plus, planter en septembre permet aux arbustes de bien s’établir avant l’hiver, renforçant leur résistance face aux rigueurs du froid. Septembre offre une fenêtre d’opportunité unique où les conditions climatiques se conjuguent pour favoriser l’épanouissement de ces arbustes spécifiques, contrairement à d’autres variétés qui pourraient être plus sensibles au gel précoce ou nécessiter une période de croissance plus longue.

1. Le chèvrefeuille d’hiver (Lonicera purpusii)

Chèvrefeuille d'hiver

Originaire des zones climatiques océaniques et continentales en France, ce chèvrefeuille offre une floraison entre janvier et mars. Résistant au gel, cet arbuste demande une terre bien drainée, une exposition semi-ombragée et un arrosage modéré.

2. Le mahonia (Mahonia aquifolium)

Mahonia

Le mahonia, avec ses fleurs jaunes en hiver, nécessite un sol bien drainé. Plantez-le à une profondeur d’environ 30 cm et laissez entre 1 et 1,5 mètre entre chaque plant.

3. L’arbousier (Arbutus unedo)

L'arbousier

Recommandé pour les zones méditerranéennes, l’arbousier a besoin d’un sol bien drainé et d’une exposition au soleil. Les jeunes arbres nécessitent un arrosage régulier, mais une fois établis, ils sont relativement résistants à la sécheresse.

4. Le camélia sasanqua

camélia sasanqua

Moins courant que le camélia japonica, cette variété demande un sol acide, bien drainé et une exposition à la mi-ombre. Évitez les zones exposées à des vents forts pour protéger ses délicates fleurs.

5. Le skimmia japonica

skimmia japonica

Idéal pour une exposition à l’ombre ou à la mi-ombre, le skimmia japonica nécessite un sol riche, frais et bien drainé. Une fois planté, un paillage à sa base peut aider à conserver l’humidité.

6. La symphorine (Symphoricarpos)

Symphonie

Parfaite pour les zones tempérées, la symphorine préfère un sol bien drainé, légèrement acide à neutre. Elle s’adapte à la mi-ombre ou au plein soleil et nécessite un espace d’au moins 1 mètre entre chaque plante.

7. Le cornouiller sanguin (Cornus sanguinea)

Le cornouiller sanguin

Avec son feuillage rougeoyant, le cornouiller sanguin apprécie un sol riche et frais. Il peut être planté au soleil ou à la mi-ombre. Pour encourager une croissance vigoureuse, taillez-le régulièrement au printemps.

Planter en septembre, c’est avant tout une question de timing et d’adaptation. En prenant en compte les spécificités de cette période, le jardinier peut optimiser la croissance de ses arbustes et assurer la pérennité de son jardin. Choisir les bonnes espèces et les installer au bon moment, c’est garantir un espace vert dynamique et résistant pour les mois à venir.