Quels sont les hortensias à privilégier pour une taille de fin d’été ?

bel hortensia

L’hortensia, avec sa symphonie de couleurs et ses inflorescences volumineuses, est un pilier des jardins français. Néanmoins, pour qu’il conserve toute sa splendeur, une taille appropriée s’impose. Alors, pourquoi recommande-t-on une taille fin août ou début septembre? Et surtout, comment procéder? Éclairage.

Le cycle de floraison de l’hortensia

L’hortensia fleurit principalement sur le bois de l’année précédente. Les bourgeons, qui donneront lieu à la floraison de l’année suivante, se forment durant l’été et l’automne actuels. En comprenant ce cycle, il devient évident que la période de taille doit être méticuleusement choisie.

Quels types d’hortensia tailler en cette période ?

Hortensia paniculé

Lorsqu’il s’agit de tailler des hortensias, le timing est crucial pour ne pas compromettre la saison de floraison suivante. En règle générale, la majorité des hortensias ne nécessitent pas une taille à la fin de l’été. Cependant, si vous cultivez des hortensias qui fleurissent sur le bois de l’année (nouveau bois), comme certains cultivars d’Hortensia paniculata ou d’Hortensia arborescens, une légère taille fin août ou début septembre pourrait aider à stimuler une dernière poussée de croissance vigoureuse avant que l’hiver n’arrive.

Hortensia de Virginie

Cette période est propice pour éliminer les inflorescences fanées ou pour donner une forme légèrement plus compacte à l’arbuste avant l’hiver. Cela peut également aider à équilibrer l’énergie de la plante, en s’assurant qu’elle se concentre sur le renforcement de ses racines et tiges pendant les mois d’automne. Attention, cette taille doit être modérée pour éviter tout stress excessif à l’approche des mois plus froids.

Pourquoi tailler fin août-début septembre?

  • Protection des bourgeons : Une taille à cette période protège les bourgeons des gelées hivernales, évitant ainsi leur détérioration
  • Vitalité des nouvelles pousses : C’est aussi le moment où les nouvelles pousses gagnent en robustesse pour l’hiver, assurant une bonne croissance au printemps suivant
  • Esthétique et forme : L’hortensia, en l’absence de taille, peut devenir désordonné. Une coupe à cette période préserve sa silhouette caractéristique
  • Optimisation des ressources : En éliminant le bois ancien et non productif, la plante peut concentrer ses ressources sur les tiges vigoureuses, garantissant une meilleure floraison

Certaines variétés à éviter lors de la taille de fin d’été

  • Hortensia macrophylla (Hortensia à grandes feuilles)
  • Hortensia serrata (Hortensia japonais)
  • Hortensia quercifolia (Hortensia à feuilles de chêne)
  • Hortensia petiolaris (Hortensia grimpant)

Comment tailler vos hortensias en cette période ?

  • Les outils : Utilisez des sécateurs bien affûtés. Ceci est crucial pour assurer une coupe nette, minimisant ainsi le risque de maladies
  • Zone de coupe : Supprimez les fleurs fanées, en coupant juste en dessous de l’inflorescence, mais veillez à laisser au moins deux paires de feuilles sur la tige. Ces feuilles nourriront la plante et favoriseront la formation de nouveaux bourgeons
  • Taille d’éclaircissage : Éliminez les tiges les plus anciennes, en particulier celles qui montrent des signes de faiblesse ou de maladie. Cette taille permet d’améliorer la circulation de l’air au sein de la plante, réduisant ainsi les risques de maladies
  • Désinfection : Après chaque coupe, pensez à désinfecter vos outils. Cela limite la propagation de maladies d’une partie de la plante à l’autre

Précautions générales lors de la taille

Indépendamment de la période choisie pour tailler vos hortensias, il est essentiel d’adopter certaines précautions pour assurer la santé et la vitalité de la plante :

  • Manipulation délicate : Lors de la taille, maniez toujours l’hortensia avec soin pour éviter d’endommager les tiges ou les bourgeons
  • Angle de coupe : Pour encourager une guérison rapide et efficace de la tige coupée, veillez à tailler à un angle légèrement incliné, à environ 45 degrés
  • Protection contre les maladies : Les hortensias peuvent être vulnérables à diverses maladies, notamment le mildiou ou la rouille. Une taille régulière et correcte peut permettre d’éliminer les parties infectées de la plante, prévenant ainsi la propagation de la maladie. Assurez-vous également de désinfecter vos outils de coupe après chaque utilisation pour minimiser le risque de transmission de maladies

Autres périodes de taille : avantages et précautions

hortensia

  • Taille hivernale (novembre à février) : Cette période est idéale pour les hortensias à grandes fleurs, car elle permet d’éliminer les tiges anciennes et faibles. Cependant, cette taille doit être légère pour ne pas compromettre la floraison printanière
  • Taille de printemps (mars-avril) : C’est le moment de couper les tiges qui n’ont pas résisté aux gelées hivernales et de façonner légèrement la plante. Une taille trop drastique peut retarder la floraison
  • Taille estivale (juillet) : Principalement esthétique, elle vise à supprimer les fleurs fanées. C’est aussi un bon moment pour éliminer les pousses non florifères qui pompent inutilement les ressources de la plante

La taille des hortensias, en particulier des variétés Paniculata et Arborescens, à la fin de l’été n’est pas une simple coquetterie esthétique. C’est une étape cruciale qui, lorsqu’elle est effectuée correctement, garantit une floraison abondante et saine l’année suivante. En connaissant les spécificités de chaque variété et en adoptant les bonnes pratiques, vous permettez à vos hortensias de briller de tout leur éclat dans votre jardin.

Chris L

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de mes sites et notamment sur Infobourg avec le jardinage et l'équipement de la maison. Je vous partage toutes les astuces utiles dénichées ça et là pour que vous ne manquiez rien des dernières trouvailles.