Une belle récolte de choux

Christophe

Savez-vous vraiment planter les choux ?

Potager

Le chou, ce légume crucifère que nous avons tous déjà croisé dans notre assiette, n’est pas seulement bon pour la santé, il est aussi une aventure pour le jardinier. Toutefois, planter des choux ne se résume pas à simplement mettre une graine en terre à n’importe quel moment de l’année. Alors, comment et quand le planter pour avoir une récolte abondante et savoureuse ?

Une plante potagère magnifique à plusieurs titres

Le chou appartient à la vaste famille des Brassicacées et est reconnu pour ses bienfaits nutritionnels. En plus d’être une source importante de vitamine C et A, il est apprécié pour ses propriétés minceur et ses apports en fibres et en eau. Cultiver le chou devient ainsi une façon de joindre l’utile à l’agréable, alliant plaisir culinaire à des bénéfices pour la santé.

Mais le chou ne se limite pas à une seule variété. Chou-fleur, brocoli, chou de Bruxelles ou encore chou pommé, chaque variété a sa spécificité, son goût, et surtout, sa période de plantation.

Quelle est la meilleure période pour planter les choux ?

Des choux-fleurs

La période de plantation dépend essentiellement de la variété que vous souhaitez voir fleurir dans votre potager.

  • Le chou de Bruxelles, le brocoli et le chou rave : Ces variétés se plantent dès mars-avril pour une récolte du printemps à l’hiver. Néanmoins, il est encore temps de les planter fin août ou début septembre.
  • Choux-fleurs et Romanesco : Vous pouvez les mettre en terre durant tout le mois de septembre, pour une récolte courant l’hiver. Astuce : Pour une cohabitation bénéfique, plantez à leurs côtés du fenouil, de l’ail, des oignons ou des pommes de terre. Ces plantes accompagnatrices favoriseront leur croissance.
  • Chou pommé à feuilles lisses : Ce chou traditionnel offre une double opportunité de plantation. Février à mi-avril est la première période. Si vous l’avez manquée, ne vous inquiétez pas. La seconde chance débute au mois de septembre et se prolonge jusqu’à la fin novembre, avec une récolte prévue en fin d’hiver ou début de printemps suivant.

Préparation du sol et plantation

Planter les choux

Le sol joue un rôle essentiel dans la bonne croissance du chou. Pour obtenir les meilleurs résultats, optez pour un sol riche en matières organiques et bien drainé. Il est recommandé d’enrichir la terre avec du compost ou un engrais adapté avant la plantation. Ceci permettra d’assurer une croissance vigoureuse de vos choux.

Lors de la mise en terre, il est important de laisser un espace suffisant entre chaque plant. Typiquement, prévoyez un espacement d’environ 45 à 60 cm entre chaque plant de chou. Quant à la profondeur, si vous plantez à partir de graines, suivez les instructions sur le paquet. Si vous plantez des jeunes plants, assurez-vous que la base de la tige soit au niveau du sol.

Entretien

Le chou, comme tout légume, nécessite une attention particulière pendant sa croissance. Un arrosage régulier est essentiel, surtout pendant les périodes sèches. Toutefois, évitez l’excès d’eau, car le chou n’aime pas avoir les « pieds mouillés ». Un paillage autour des plants peut aider à conserver l’humidité et à prévenir la croissance des mauvaises herbes.

Protection contre les nuisibles

Il est crucial de surveiller régulièrement vos choux pour éviter les attaques de nuisibles. Les pucerons, limaces et la piéride du chou sont des ennemis courants. Vous pouvez utiliser des méthodes naturelles pour les combattre : pulvérisation d’eau savonneuse pour les pucerons, barrières de cuivre ou de cendre pour les limaces. Pour prévenir l’attaque de la piéride, l’utilisation de voiles anti-insectes est fortement recommandée.

Récolte

Savoir quand récolter le chou est une étape cruciale. En général, le chou est prêt à être récolté lorsque sa tête est ferme au toucher. Utilisez un couteau tranchant pour couper la tige à sa base. Assurez-vous de laisser quelques feuilles extérieures pour protéger la tête lors de la récolte.

Conservation du chou

Comment conserver les choux

Après la récolte, la conservation du chou est essentielle pour maintenir sa fraîcheur. Si vous ne prévoyez pas de l’utiliser immédiatement, placez-le dans le bac à légumes de votre réfrigérateur. Il peut y être conservé pendant plusieurs semaines. Pour une conservation à long terme, envisagez de le blanchir puis de le congeler, ou de le transformer en choucroute ou en conserves.

Autres variétés à connaitre

Au-delà des variétés mentionnées, il existe une multitude d’autres types de choux à découvrir. Le chou chinois est idéal pour les sautés, le chou rouge se démarque par sa couleur vibrante et est parfait pour les salades, tandis que le chou kale, avec sa texture frisée, est un favori pour les chips ou les smoothies. Chaque variété a ses propres besoins en matière de culture et de récolte, alors n’hésitez pas à diversifier votre potager !

Photo of author
Auteur
Christophe
Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de mes sites notamment l'écologie pour Infobourg et le développement personnel sur developpementpersonnel.fr. Mais ce n'est pas tout, seo, arts martiaux, littérature, et bien d'autres... Vous pouvez retrouver mes digressions sur JackieChun.com et sur les réseaux sociaux ci-dessous.
Laisser un commentaire