Septembre est le mois parfait pour diviser vos vivaces : Mais lesquelles ?

Bergéria

Le jardin est un espace vivant, en constante évolution. Au fur et à mesure que le temps avance, certaines plantes vivaces, notamment celles qui fleurissent au printemps, peuvent bénéficier d’une division. Cette opération leur permet non seulement de se renouveler, mais aussi d’optimiser leur croissance pour la saison suivante. Alors que les températures commencent à baisser, c’est le moment idéal pour effectuer cette division. Mais quelles plantes vivaces faut-il cibler pendant cette période ?

Les plantes vivaces à diviser en septembre

Plusieurs variétés d'astilbe

Chaque jardinier aspire à voir son jardin en pleine floraison, et la division des plantes vivaces peut être la clé pour y parvenir.

Chaque plante vivace possède ses particularités, nécessitant parfois des soins ou des techniques de division légèrement différents :

  • Bergénia (Bergenia crassifolia) : Lors de la division, essayez de garder autant de feuilles que possible avec chaque portion de racine. Les feuilles aideront à nourrir la plante pendant sa phase de reprise.
  • Pervenche (Vinca minor) : Cette plante a tendance à avoir un système racinaire étendu mais superficiel. Lors de la division, veillez à ne pas endommager ces racines fines.
  • Pulmonaire (Pulmonaria) : Les pulmonaires peuvent avoir des racines charnues. Il est préférable d’utiliser un couteau tranchant pour diviser ces types de racines pour assurer une coupe propre.
  • Hellébore ou Rose de Noël (Helleborus) : Les racines des hellébores sont souvent profondes. Assurez-vous de creuser suffisamment profond pour extraire la majeure partie du système racinaire avant la division.
  • Hosta : Les hostas sont connus pour leurs racines denses et charnues. Vous pourriez avoir besoin d’utiliser un peu plus de force pour séparer ces racines, ou même utiliser une bêche.
  • Primevère (Primula) : Ces petites vivaces délicates ont des racines fines. Séparez-les doucement à la main pour éviter tout dommage.
  • Astilbe : Lors de la division de l’Astilbe, assurez-vous que chaque division a au moins 2-3 bourgeons pour garantir une bonne croissance la saison suivante.
  • Doronic (Doronicum orientale) : Ces plantes peuvent avoir des racines charnues et épaisses. Utilisez un couteau bien aiguisé pour assurer une division propre.
  • Iris des jardins (Iris germanica) : Lors de la division des iris, retirez les parties anciennes ou malades du rhizome, et ne gardez que les sections saines avec au moins un bourgeon.

Pourquoi diviser en septembre ?

L’avantage principal de diviser ces vivaces en septembre réside dans la capacité des plantes à s’établir solidement avant l’hiver. Ainsi, leurs racines auront le temps de se développer et de se fortifier, garantissant une floraison abondante et saine au printemps suivant.

Le processus de division

Hostas

Diviser une plante vivace peut sembler intimidant pour les novices, mais c’est en réalité une procédure simple si vous suivez ces étapes :

  1. Déterrer avec précaution : Utilisez une fourche-bêche pour déterrer délicatement la plante, en veillant à prendre suffisamment de terre autour des racines pour minimiser les dégâts.
  2. Séparer les touffes : Examinez la touffe de racines. Pour certaines plantes, les racines se sépareront facilement à la main. Pour d’autres, vous pourriez avoir besoin d’utiliser un couteau tranchant ou une bêche pour aider à la division.
  3. Replanter immédiatement : Creusez un trou dans la zone préparée, placez la nouvelle division à l’intérieur, et recouvrez de terre. Tassez légèrement le sol et arrosez abondamment.

Meilleures pratiques

Doronic

Pour assurer le succès de la division et la santé de vos plantes :

  1. Outils : Assurez-vous que tous les outils utilisés (couteaux, bêches, fourches) soient propres et tranchants pour éviter de blesser la plante et de propager des maladies.
  2. Arrosage : Arrosez généreusement la plante immédiatement après la replantation. Cela aidera à établir les racines et à éliminer les poches d’air du sol.
  3. Espacement : Laissez suffisamment d’espace entre les divisions pour permettre une croissance optimale et une bonne circulation de l’air.

Préparation du sol

Un sol bien préparé peut faire toute la différence :

  1. Type de sol : La plupart des plantes vivaces préfèrent un sol bien drainé. Si votre sol est argileux ou sableux, envisagez d’y ajouter du compost ou de la matière organique pour améliorer sa texture.
  2. Amendements : En fonction de la plante, un fertilisant à libération lente peut être ajouté au moment de la replantation pour donner un coup de pouce à la nouvelle division.
  3. Profondeur du trou : Creusez un trou deux fois plus large que la masse de racines de la division, mais de la même profondeur.

Signes qu’une plante a besoin d’être divisée

  1. Croissance ralentie : Si une plante vivace ne s’épanouit pas aussi vigoureusement qu’auparavant ou produit moins de fleurs, cela peut indiquer un besoin de division.
  2. Centre dépérissant : Si le centre de la plante meurt ou semble moins vigoureux alors que les bords continuent de croître normalement, c’est un signe courant que la plante est prête à être divisée.
  3. Racines serrées : Si vous remarquez que les racines sortent de la base du pot (pour les plantes en pot) ou si elles sont enchevêtrées et serrées lors de l’extraction, c’est le moment de les diviser.

En matière de jardinage, la minutie du calendrier est fondamentale. Si la division des plantes vivaces est un exercice courant pour assurer leur vitalité, le choix du mois de septembre n’est pas anodin. En effet, septembre offre une fenêtre optimale pour préparer ces plantes à la saison froide.

À ce moment, le sol conserve encore la chaleur accumulée durant l’été, favorisant une meilleure reprise des racines, tandis que les températures extérieures commencent à baisser, réduisant le stress hydrique sur les plantes. En octobre, les conditions deviennent plus incertaines : les jours raccourcissent davantage, le sol refroidit, et le risque de gelées précoces augmente, ce qui pourrait compromettre l’établissement des divisions avant l’hiver.

Si l’on souhaite donner à ses vivaces toutes les chances de prospérer, septembre s’impose comme le choix stratégique par excellence.

Votez pour cet article

Chris L

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de mes sites et notamment sur Infobourg avec le jardinage et l'équipement de la maison. Je vous partage toutes les astuces utiles dénichées ça et là pour que vous ne manquiez rien des dernières trouvailles.