Utiliser du terreau : Mais pas n’importe lequel

Quel terreau choisir
crédit photo canva.

Le terreau est une substance légère et aérée qui permet le drainage et empêche le compactage des racines. Il permet également une meilleure aération autour des racines, ce qui est essentiel pour la croissance des plantes. De plus, le terreau contient des nutriments nécessaires à la croissance des plantes. Bien que les plantes puissent vivre sans terreau, il s’agit tout de même d’un apport qui peut être utilisé pour la culture des plantes tout comme le paillage peut l’être.

Est-ce que le terreau doit-il nécessairement remplacer la terre ?

La réponse est non car le terreau ne remplace pas la terre de votre jardin composée d’une variété de matières organiques et de minéraux qui créent un environnement propice à la croissance de vos plantes. Le terreau ne contient pas ces mêmes matières et ne peut donc pas remplacer la terre du jardin.

Chaque sol est constitué d’une combinaison de minéraux, de matières organiques, d’air et d’eau. Les minéraux du sol proviennent des roches et autres matériaux qui composent la croûte terrestre. La matière organique provient d’éléments tels que les feuilles mortes et les plantes, qui ajoutent des nutriments au sol. L’air et l’eau aident à maintenir le sol meuble et aider les racines à se développer. Un sol sain est important pour faire pousser des plantes saines.

Ainsi, même si le terreau n’est pas indispensable pour la croissance des plantes, il offre tout de même de nombreux avantages.

Pourquoi utiliser du terreau ?

L’utilisation du terreau en jardinage a pour effet de stimuler d’une part le développement des plantes et d’autre part de favoriser l’enracinement et cela quel que soit le type de plantes (fleurs, arbres, légumes…). Car tous les sols ne sont pas forcément sains et riches en nutriments. C’est pourquoi l’ajout de ce substrat est des fois nécessaire.

Ami des jardiniers, le terreau grâce à ses propriétés de rétention d’eau va permettre d’apporter aux végétaux toute l’humidité dont ils ont besoin. En plus, elle permet de restituer à la plante tous les sels minéraux qui lui sont indispensables. Le terreau apporte également une meilleure aération. Outre ces qualités intrinsèques décrites ci-dessus, le terreau va permettre aussi un meilleur enracinement.

De quoi se compose le terreau ?

Le terreau se compose d’une terre végétale enrichie de substrats organiques tels que le fumier et des végétaux décomposés. Le but de ce substrat est d’apporter à la terre de votre jardin une matière organique riche pour faciliter la pousse de vos végétaux.

Comme chaque plante a des besoins spécifiques, il existe différents types de terreau. C’est pourquoi certains terreaux vont être enrichis en tourbe, en fumier de cheval, en compost, en humus etc. Ces terreaux vont ainsi posséder des caractéristiques bien précises comme des minéraux argileux, de la perlite ou encore du sable.

Outre le fait d’apporter des nutriments, il va également amener un certain confort à la plante. Le terreau va permettre une meilleure stabilité ainsi qu’une bonne tenue au réseau racinaire.

Sur quels critères choisir un terreau ?

Il se choisit comme souligné précédemment en fonction de ses propriétés et caractéristiques. Mais aussi en fonction de sa qualité qui est bien évidemment indispensable. Il est nécessaire aussi de tenir compte du PH de votre terreau en fonction de vos plantations. Il est souvent préférable d’acheter différents types de terreau, même si beaucoup de jardiniers se tournent vers le terreau universel.

N’oubliez pas qu’un bon terreau doit être composé d’un substrat homogène, qui se délit facilement tout en restant stable. De plus un terreau de qualité doit sentir l’humus, la forêt et surtout pas une odeur de pourriture.

Quel est le meilleur terreau pour votre potager ?

terreau pour légumes
crédit photo canva.

Pour beaucoup de jardinier, le terreau horticole riche en humus, en fumier et en oligo-éléments est le plus adapté au potager. L’apport en potasse, en phosphore et en azote est idéal pour la plantation de légumes.

Quel terreau choisir pour vos plantes d’intérieur ?

rempoter une plante d'intérieur
crédit photo canva.

Il existe sur le marché des terreaux spécifiques aux plantes d’intérieur. C’est l’une des clés pour avoir de magnifiques plantes. Composé souvent de matériaux solides comme du sable, de petits cailloux voire des billes d’argile, il se compose également d’une matière organique telle que du compost végétal, de fibres de coco, de pouzzolane ou du fumier etc. La tourbe blonde n’étant pas une source renouvelable, il est préférable de choisir justement un terreau composé d’un mélange.

De quel terreau ont besoin vos cactées ?

culture de cactus
crédit photo canva.

Les plantes grasses s’épanouissent dans leur milieu naturel sur des terres pauvres et sèches. C’est pourquoi le terreau utilisé est plutôt composé de matières solides afin de permettre un meilleur drainage. Certaines personnes utilisent du terreau universel et y ajoutent un peu de sable voire des billes d’argile.

De quoi doit se compose un terreau pour orchidée ?

culture d'orchidées
crédit photo canva.

Avec plus de 30 000 espèces sauvages et 100 000 espèces hybridées par l’homme, la famille des Orchidacées est certainement l’une des plus vastes et des plus évoluées du règne végétal. Vivant dans différents milieux (forêts, prairies, dunes…) et sur différents supports (troncs, branches…), leurs modes de vie sont donc très variés.

La plupart d’entre elles ne sont pas directement enracinées dans le sol alors que d’autres poussent à même le sol (rochers…). C’est pourquoi ces dernières ont cette capacité à capter les matières nutritives au niveau aérien.

Le terreau pour orchidée va donc en quelque sorte reproduire ces conditions en se composant de morceaux d’écorces de pin maritime, de tourbe, de perlite etc.

Quel est le terreau préféré des plantes carnivores ?

terreau pour plantes carnivores
crédit photo canva.

Très présentes dans les milieux humides, les plantes carnivores se développent dans un substrat pauvre en éléments nutritifs. C’est la raison pour laquelle les plantes carnivores ont développé un système de nutrition plutôt inhabituel en raison de leur habitat particulier.

L’idéal pour les plantes carnivores serait un terreau constitué uniquement de tourbe mais comme souligné précédemment la tourbe est une ressource non renouvelable voilà pourquoi il est préférable d’utiliser un terreau spécifique pour ces plantes.

Quelle sorte de terreau faut-il utiliser pour la culture des bonsaïs ?

culture de bonsais
crédit photo canva.

La plupart des passionnés de bonsaïs utilisent un terreau spécifique pour cette culture appelée terre à bonsaï. Composée de plusieurs matériaux solides (argile, roches, métaux, fibres végétales décomposées) de tailles et de qualités diverses, ce substrat sur lequel l’arbre est planté sert à le maintenir en place (support), à lui apporter des éléments nutritifs et de l’eau.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.