Changement climatique : Pourquoi l’avocat pourrait disparaître d’ici 2050

Changement climatique : Pourquoi l’avocat pourrait disparaître d’ici 2050

Les conséquences du changement climatique ne se limitent pas seulement à l’élévation des températures ou à la fonte des glaces.

Elles affectent également notre alimentation. Parmi les victimes potentielles de ces bouleversements climatiques, l’avocat, ce fruit vert prisé dans le monde entier, pourrait bien disparaître de nos étals d’ici 2050. Voici pourquoi.

Les principales régions de production menacées

Les principales régions productrices d’avocats, comme le Mexique, le Pérou, le Chili et le Burundi, voient leur productivité baisser drastiquement à cause du manque d’eau et de l’augmentation des températures. D’ici 2050, les zones de culture d’avocats pourraient réduire de 14 % à 41 %, selon la rapidité du changement climatique. Ce constat alarmant met en lumière la vulnérabilité de ces régions face à des conditions climatiques de plus en plus hostiles.

Les besoins en eau des avocatiers

Les avocatiers sont particulièrement gourmands en eau, un bien de plus en plus rare. Les sécheresses se multiplient, rendant la culture de ce fruit de plus en plus coûteuse et difficile. Au Mexique, premier producteur mondial, la surface de culture pourrait diminuer de 31 % si l’augmentation des températures mondiales est limitée à 2 °C. Si elle atteint 5 °C, cette surface pourrait chuter de 43 %.

La pénurie d’eau au Pérou et au Chili

Au Pérou et au Chili, la pénurie d’eau est déjà une réalité. L’expansion de la production d’avocats dans ces pays a même compromis l’accès à l’eau pour certains petits exploitants agricoles. Chloe Sutcliffe, chercheuse en horticulture durable à la Royal Horticultural Society, souligne que les effets du changement climatique sur la disponibilité de l’eau ne feront qu’exacerber ces problèmes, mettant en péril la production d’avocats dans ces régions.

Un avenir incertain pour les cultivateurs

Les producteurs d’avocats, comme Jolis Bigirimana au Burundi, expriment leurs inquiétudes face à ces défis. « Le changement climatique est un énorme problème, en particulier pour les cultivateurs d’avocats. La production d’un avocat devient de plus en plus coûteuse », explique-t-il. Ces coûts accrus sont susceptibles d’être répercutés sur les consommateurs, rendant l’avocat plus cher et moins accessible.

Le soutien financier des gouvernements

Face à cette situation critique, des organisations comme Christian Aid appellent à un soutien financier des gouvernements pour les communautés agricoles vulnérables. Ce soutien pourrait aider ces cultivateurs à s’adapter aux nouvelles conditions climatiques et à trouver des solutions durables pour la culture de l’avocat.

Quelles solutions pour l’avenir ?

Pour éviter la disparition de l’avocat, plusieurs solutions peuvent être envisagées :

  • Amélioration des pratiques agricoles : Utiliser des techniques d’irrigation plus efficaces et développer des variétés d’avocatiers plus résistantes à la sécheresse.
  • Soutien aux agriculteurs : Fournir une aide financière et technique aux cultivateurs pour les aider à s’adapter aux changements climatiques.
  • Recherche et innovation : Investir dans la recherche pour développer des méthodes de culture durables et moins gourmandes en eau.

Un futur à préserver d’urgence

Le changement climatique représente une menace sérieuse pour la production d’avocats, un fruit aimé dans le monde entier. Sans actions concrètes et rapides, nous pourrions voir disparaître ce fruit de nos assiettes d’ici quelques décennies. Il est donc crucial de soutenir les producteurs, d’innover dans les pratiques agricoles et de prendre des mesures globales pour atténuer les effets du changement climatique.

L’avocat, symbole de l’alimentation saine et du développement durable, mérite qu’on s’investisse pour sa préservation. En agissant maintenant, nous pouvons espérer continuer à savourer ce délicieux fruit pour les générations futures.

Source : 20 minutes

Chris L

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de mes sites et notamment sur Infobourg avec le jardinage et l'équipement de la maison. Je vous partage toutes les astuces utiles dénichées ça et là pour que vous ne manquiez rien des dernières trouvailles.