recharge voiture électrique

Combien de panneaux solaires pour alimenter votre voiture électrique ?

Alors que la transition vers des modes de transport plus respectueux de l’environnement s’accélère, un nombre croissant d’individus se tourne vers les voitures électriques (VE). Mais derrière ce choix écologiquement conscient se cache une question cruciale : combien de panneaux solaires faudrait-il pour alimenter ces voitures du futur?

L’énergie solaire : une brève introduction

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est essentiel de comprendre la puissance d’un panneau solaire. Généralement mesurée en watts-crête (Wc), la puissance d’un panneau solaire moderne standard oscille entre 250 et 350 Wc. Cette puissance désigne la quantité maximale d’électricité que le panneau peut produire dans des conditions idéales.

Consommation énergétique d’une voiture électrique

recharge batterie ve

La consommation d’énergie d’une VE varie selon le modèle et la marque. En moyenne, une VE consomme environ 15 à 20 kWh pour parcourir 100 kilomètres.

Si nous prenons la Renault ZOE comme point de référence, elle possède une batterie d’une capacité allant jusqu’à 52 kWh, ce qui lui offre une autonomie de plus de 300 km. Si un utilisateur parcourt en moyenne 50 km par jour, cela signifie qu’il consommera environ 8,67 kWh d’énergie de la batterie chaque jour (en supposant une consommation de 17,3 kWh/100 km).

Pour générer une puissance de 3 kWc avec des panneaux solaires, comme mentionné, on a besoin entre 8 et 10 panneaux solaires, selon l’efficacité de chaque panneau.

Facteurs variables

Bien entendu, plusieurs facteurs peuvent influencer ces chiffres :

  1. Localisation géographique : Dans des régions plus ensoleillées, les panneaux solaires pourraient produire plus d’énergie, réduisant ainsi le nombre de panneaux nécessaires.
  2. Efficacité des panneaux : Avec l’évolution technologique, les panneaux solaires deviennent de plus en plus efficaces et peuvent produire plus d’électricité.

Temps de recharge via les panneaux solaires

Un des critères fondamentaux dans le choix d’une source d’énergie pour la recharge d’un véhicule électrique est sans doute le temps requis pour une recharge complète. Avec les panneaux solaires, ce temps est fortement influencé par plusieurs facteurs.

Tout d’abord, la capacité de la batterie du véhicule joue un rôle crucial. Prenons l’exemple de la Renault ZOE avec sa batterie de 52 kWh. Si nous disposons d’une installation solaire produisant 3 kWc (en supposant que le soleil brille à son maximum et que les panneaux fonctionnent à pleine capacité), il faudrait théoriquement 17,3 heures pour recharger complètement la batterie à partir de zéro.

Il est aussi essentiel de prendre en compte la réalité de l’ensoleillement. En effet, les conditions idéales ne sont pas toujours au rendez-vous. La météo, l’heure de la journée, la saison, et l’angle des panneaux influencent la production d’énergie. Dans des conditions moyennes en France, on pourrait s’attendre à ce que les panneaux solaires produisent à environ 70-80% de leur capacité. Dans ces conditions, le temps de recharge via les panneaux solaires pourrait s’allonger.

Néanmoins, pour un propriétaire utilisant sa voiture pour des trajets quotidiens moyens et la rechargeant régulièrement, l’énergie solaire pourrait suffire pour maintenir un niveau de batterie satisfaisant.

Combien coute la recharge complète ?

prise recharge ve

Si nous prenons l’exemple de la Renault ZOE, qui est dotée d’une batterie d’une capacité de 52 kWh, le coût d’une recharge complète, au tarif réglementé d’EDF de septembre 2023 à 0.2276 €/kWh, s’élèverait à 11,8352 €. Ainsi, pour une recharge totale de ce véhicule électrique, il faudrait prévoir un peu moins de 12 €

Aides à l’installation de panneaux photovoltaïques : ce qu’il faut savoir

Si l’installation de panneaux photovoltaïques vous intéresse, en particulier pour la recharge d’un véhicule électrique, sachez qu’une gamme d’aides financières est à votre portée. Ces aides sont attribuées indépendamment du lieu d’installation des panneaux, qu’il s’agisse de toits ou de carports.

  • Critères d’éligibilité : Pour bénéficier de ces aides, il est essentiel de faire appel à un expert certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) ayant la mention QualiPV de Qualit’EnR. Méfiez-vous des offres trop alléchantes. En effet, bien que des aides existent, une prise en charge totale de l’installation est rare.
  • Revente de l’électricité produite : L’énergie générée par vos panneaux peut être revendue si elle n’est pas immédiatement consommée. Pour ce faire, un contrat doit être signé avec EDF Obligation d’Achat (EDF OA) ou une entreprise locale de distribution (ELD). Ce contrat garantit un tarif de rachat sur 20 ans, dont le montant est établi par la CRE (Commission de régulation de l’énergie). Pour information, jusqu’en octobre 2022, ce tarif oscillait entre 0,06 et 0,10 €/kWh pour la vente en autoconsommation avec revente de surplus.
  • Prime à l’autoconsommation : Une prime à l’autoconsommation a été instaurée par l’État pour soutenir financièrement les ménages souhaitant s’équiper de panneaux solaires. Valable pour l’autoconsommation avec revente de surplus, son montant dépend de la puissance installée et varie entre 110 et 500 € par kWc.
  • Aides locales : Des aides peuvent également être accordées par les collectivités locales. Pour connaître celles disponibles dans votre région, il est conseillé de se renseigner auprès de votre mairie. Cependant, ces aides ne sont pas cumulables avec l’obligation d’achat ni la prime à l’autoconsommation.
  • TVA à taux réduit : Si la puissance de votre installation ne dépasse pas 3 kWc, la TVA appliquée sera réduite à 10%. Cette réduction est directement visible sur le devis fourni par le professionnel.
  • Crédit d’impôt pour l’installation d’une borne électrique : Outre les panneaux solaires, si vous envisagez d’installer une borne électrique chez vous, sachez qu’un crédit d’impôt est envisageable. Cette aide couvre 75% des coûts, jusqu’à 300 € par borne. De plus, l’équipement de charge pour véhicules électriques bénéficie d’une TVA à taux réduit de 5,5%.

Chris L

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de mes sites et notamment sur Infobourg avec le jardinage et l'équipement de la maison. Je vous partage toutes les astuces utiles dénichées ça et là pour que vous ne manquiez rien des dernières trouvailles.