Pourquoi le remorquage des voitures électriques n’est pas si simple ?

remorquage

Alors que les véhicules électriques continuent de gagner en popularité et de s’ériger en concurrents majeurs des véhicules à combustion traditionnelle, ils apportent avec eux une série de particularités techniques souvent méconnues du grand public. Parmi elles, une interrogation revient régulièrement : “Pourquoi est-il déconseillé de remorquer les véhicules électriques comme leurs homologues traditionnels?” Dans les lignes qui suivent, nous démystifierons cet aspect technique et mettrons en lumière les raisons mécaniques et électroniques sous-jacentes.

Une approche mécanique distincte

À première vue, il pourrait sembler que tous les véhicules, qu’ils soient propulsés par du pétrole ou par des électrons, devraient être semblables dans leur fonctionnement de base. Cependant, c’est la manière dont ces véhicules transmettent leur puissance qui fait toute la différence.

Dans une voiture à essence, le moteur peut être complètement déconnecté des roues grâce à l’embrayage et à la boîte de vitesses. Ceci signifie que lorsque le véhicule est remorqué avec ses pneus au sol, le moteur n’est pas engagé et la voiture peut rouler librement.

En revanche, dans une voiture électrique, il n’y a pas d’embrayage ou de boîte de vitesses conventionnelle. Les roues sont toujours connectées aux moteurs électriques. Cela signifie que lorsqu’une voiture électrique est remorquée avec ses pneus au sol, il y a une connexion directe entre les roues et le moteur.

La production de courant induit et ses conséquences

Voiture électrique

Le mouvement des roues pendant le remorquage entraîne également le mouvement des moteurs électriques. Ce mouvement génère un courant induit – un courant électrique généré par le mouvement d’un conducteur à travers un champ magnétique. Dans ce cas, le moteur lui-même agit comme un générateur.

Ce courant induit, même si la voiture est au point mort, peut causer plusieurs problèmes. D’abord, il y a une surcharge de courant dans l’électronique du véhicule. Les composants électroniques d’une voiture électrique sont conçus pour gérer des niveaux de courant précis, et tout écart de ce niveau peut causer des dommages.

Ensuite, il y a le problème de la surchauffe. Ce courant induit peut provoquer une augmentation de la température du moteur, et comme les moteurs électriques dépendent fortement de la régulation thermique pour fonctionner de manière optimale, cette chaleur supplémentaire peut être catastrophique.

Lors d’un dépannage, un SUV électrique américain a subi d’importants dommages. En utilisant une technique inappropriée pour le placer sur le plateau de la dépanneuse, l’intervenant a causé des dégâts aux batteries du véhicule. Ces dégâts étaient si conséquents qu’il a fallu remplacer entièrement les batteries, générant une facture de 28 000 dollars, soit environ 25 000€.

Synthèse et perspectives

Ainsi, alors que les voitures électriques semblent être le futur de l’automobile, il est essentiel de comprendre leurs nuances très particulières, en particulier lorsqu’il s’agit de remorquage. Pour ceux qui ont besoin de remorquer leur véhicule électrique, des solutions existent, comme l’utilisation de plateaux ou de remorques qui élèvent les quatre roues du sol, assurant ainsi que le moteur n’est pas entraîné par le mouvement.

Pour une telle intervention, anticipez une facture oscillant entre 350 et 500 euros.

Vous l’aurez compris, comme avec toute technologie, une compréhension adéquate et une utilisation appropriée garantiront la longévité et la performance du véhicule.

Votez pour cet article

Chris L

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de mes sites et notamment sur Infobourg avec le jardinage et l'équipement de la maison. Je vous partage toutes les astuces utiles dénichées ça et là pour que vous ne manquiez rien des dernières trouvailles.