Feux d'artifice du 14 juillet

14 juillet : Les règles cachées que vous ignorez peut-être

Qu’est-ce qui rend le 14 juillet si spécial et comment en profiter au maximum dans le respect des lois en vigueur ? Peut-on s’autoriser quelques entorses aux règles habituelles, ou est-ce une journée comme les autres en termes de législation ?

Le casse-tête des nuisances sonores le 14 juillet

Commençons par aborder un point crucial : les nuisances sonores. Contrairement à ce que certains pourraient penser, la fête nationale n’offre pas une exemption à la loi. Les règles sont sans ambiguïté, comme l’atteste l’article R1334-31 du Code de la santé publique : le silence doit régner entre 22h et 7h, sans exception, même lors des festivités du 14 juillet. Ainsi, si vous envisagez d’animer votre soirée avec des feux d’artifice ou autres pétards, il est primordial de respecter ces horaires sous peine de sanctions.

Le fait de dire “oui, mais on est le 14 juillet”, n’est donc pas un argument recevable.

Info : Le feu d’artifice, qui établit un lien entre la monarchie et la République, est l’un des rares symboles de la Royauté que le peuple a désiré préserver. L’invention des pétards et des feux d’artifice remonte au VIIIe siècle en Chine, et ils ont été introduits en Europe par Marco Polo au XIIIe siècle.

Pétards et feux d’artifice : que dit la réglementation ?

Pétards et feux d'artifice

La vente et l’utilisation de pétards et feux d’artifice sont strictement encadrées par la législation française. Selon l’arrêté du 31 mai 2010, les artifices de divertissement sont classés en différentes catégories (F1 à F4), selon leur niveau de dangerosité. Seuls les feux d’artifice de catégorie F1, considérés comme présentant un risque minime, sont disponibles à la vente libre.

Quant aux autres catégories, l’achat est réservé aux personnes majeures et peut, dans certains cas, nécessiter un agrément. Il faut donc y penser avant de se procurer ces articles pour fêter le 14 juillet. De plus, même si vous êtes en possession de ces objets, leur utilisation doit respecter certaines règles de sécurité et peut être soumise à des restrictions spécifiques, imposées par arrêté préfectoral ou municipal.

Le mot de la fin : toujours vérifier la réglementation locale

Pour conclure, le 14 juillet est une journée d’exception où le bleu, blanc, rouge se pare de mille feux dans le ciel. Cependant, n’oubliez pas que les règles habituelles restent en vigueur. Avant de préparer vos festivités, pensez toujours à vérifier la réglementation locale en matière de nuisances sonores et d’utilisation de pétards ou feux d’artifice.

Alors, prêt à célébrer le 14 juillet en toute légalité ? Profitez de cette journée de fête nationale, en prenant soin de respecter les lois et règles de sécurité. Car après tout, un 14 juillet réussi est avant tout un 14 juillet sans incident !

Chris L

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de mes sites et notamment sur Infobourg avec le jardinage et l'équipement de la maison. Je vous partage toutes les astuces utiles dénichées ça et là pour que vous ne manquiez rien des dernières trouvailles.