La Cour suprême des États-Unis a révoqué le droit à l’avortement, Le Missouri annonce l’interdire

manifestation

La Cour suprême des États-Unis, conservatrice, a enterré aujourd’hui une décision qui était en vigueur depuis près d’un demi-siècle, permettant aux femmes américaines de pouvoir avorter.

Cette législation ramène le pays à la position dans laquelle il se trouvait il y a près d’un demi-siècle, lorsque chaque État était libre d’interdire ou d’autoriser les avortements sans faire d’exception.

La décision de l’administration ne rend pas les avortements illégaux, mais elle ramène les États-Unis au statu quo d’avant l’arrêt Roe v. Wade, lorsque chaque État était libre de les autoriser ou non.

La principale organisation Planned Parenthood aux États-Unis déclare qu’elle se « battra ».

Selon Barack Obama, la Cour suprême a « attaqué les libertés fondamentales de millions de femmes américaines »

« Aujourd’hui, la Cour suprême n’a pas seulement renversé des décennies de tradition juridique, mais elle a également donné aux politiciens et aux idéologues le pouvoir de prendre les décisions les plus personnelles qui soient.t » – Barack Obama

Le Missouri annonce être le premier Etat à interdire l’avortement après la décision de la Cour suprême.

Ces dernières années, certains états ont déjà adopté des lois extrêmement strictes en matière d’avortement, comme en Louisiane, où les médecins pouvaient être condamnés à dix ans de prison pour avoir interrompu une grossesse.

Source : AFP

Chris L.

Consultant sur Internet, j'ai plusieurs passions que je tente de partager comme le développement personnel et bien d'autres.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.