Pénurie de pellets : « Plus jamais le prix ne redescendra à 300 € la tonne »

La crise du granulé de bois est un sujet d’actualité qui inquiète de nombreux consommateurs et professionnels. Les prix de la tonne ont atteint des sommets jamais vus, et il est de plus en plus difficile de se procurer des granulés de bois à un prix abordable. Selon les experts, il est peu probable que les prix du granulés de bois redescendent à 300 € par tonne, comme c’était le cas il y a encore quelques années. Retour sur une crise énergétique qui a touché de nombreux français.

Les raisons de la flambée des prix des pellets de bois

  • La demande croissante : La demande de granulés de bois est principalement due à l’augmentation de la consommation d’énergie renouvelable.
  • La pandémie de Covid-19 : Les entreprises ont dû adapter leurs activités pour respecter les mesures sanitaires, ce qui a entraîné une augmentation des coûts de production.
  • Problèmes de production : Il y a eu des perturbations sur les chaînes d’approvisionnement, avec des retards dans les livraisons et des problèmes logistiques, qui ont eu un impact sur les prix.
  • Surstockage : Les plus prévoyants auraient stocké des pellets plus que nécessaire, cependant le nombre de personnes concernées ne peut expliquer totalement cette crise jusqu’à preuve du contraire.
  • Manipulation de prix : Certains accusent les producteurs de granulés de bois de s’être concertés pour augmenter les prix. Cependant, il n’y a pas encore eu de preuves concrètes pour étayer ces accusations.

Cet article fait écho à celui du progrès avec le témoignage d’une personne indiquant, je cite :

Idéalement, il faudrait que la tonne soit autour de 400-500 euros, mais jamais elle ne redescendra à 300 €.

Une nouvelle qui ne surprendra pas les propriétaires de poêles pellets qui ont donné de la voix ces 6 derniers mois…

En conclusion, la crise du granulé de bois est un sujet complexe qui est impacté par de nombreux facteurs. Il est clair que les consommateurs et les professionnels sont inquiets face à la hausse des prix qui ont atteint des sommets jamais vus. Les experts prévoient peu de chances que les prix redescendent à 300 € par tonne, comme c’était le cas il y a encore quelques temps.

Les différents types de granulés de chauffage

Il est important de noter que la demande croissante, la pandémie de Covid-19, les perturbations sur les chaînes d’approvisionnement en raison en partie du conflit ukrainien et même les suspicions de manipulation de prix ont tous contribué à cette crise en y ajoutant un climat délétère mais compréhensible quand le sujet est si important que le chauffage et les dépenses financières obligatoires que cela implique. Il est important pour les consommateurs de ne peut-être pas totalement se détourner du bois, mais de s’intéresser à d’autres alternatives comme :

Encore faut-il attendre encore un peu avant que ces différentes alternativse aux pellets de bois soient véritablement disponibles pour le grand public.

Photo of author

Chris L.

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de ce site notamment l'écologie et le bien-être.
3 réflexions au sujet de “Pénurie de pellets : « Plus jamais le prix ne redescendra à 300 € la tonne »”
  1. C’est inacceptable et incroyable, c’est de là que on dois comprendre la manipulation des prix sur tout.
    Plusieurs voisins ont décidé d’enlever la chaudière à bois qui demande énormément de nettoyage et entretien tout les 15 jours pour au final avoir le même tarif que le gaz qui est bien plus propre et moins contraignant.

    Répondre
  2. Moi aussi j’ ai fait installer une chaudière a pellet et cela revient très cher.Je me demande si la citerne de chez antargaz n étant pas moins cher pour chauffer une maison 110 M2 isoler extérieur et fibre de verre dans le grenier.Je suis dans la région du limousin a 25 kms de gueret

    Répondre
Laisser un commentaire