Prix de l’essence : Que va-t-il se passer en 2023 pour les automobilistes ?

Prix du carburant en 2023

Plus de ristourne sur l’essence, comment va se passer la suite et quel sera l’avenir du portefeuille des automobilistes pour 2023. Nous tâchons de répondre à cette question !

Le mercredi 16 novembre, la remise financée par l’État pour chaque litre d’essence passera de 30 à 10 centimes. Il s’agit de la première étape avant la disparition définitive, le 31 décembre, de cette mesure entrée en vigueur le 1er avril.

Jusqu’à début septembre, le rabais était de 18 centimes. La remise accordée par TotalEnergies dans ses stations, parallèlement à l’aide gouvernementale, diminue également : elle passe de 20 à 10 centimes et prendra fin également le 31 décembre.

Mercredi, les prix des carburants augmenteront de 20 centimes (30 chez TotalEnergies). Selon le ministère de la Transition écologique, la semaine dernière, le sans-plomb 95 était, en moyenne, à 1,62 euro (remise comprise), le gazole à 1,80 euro. Les stations-service ont été submergées par les automobilistes qui voulaient profiter une dernière fois des prix bas : 13 % sont étaient par ailleurs hors-service ce lundi.

Le gouvernement supprime progressivement le rabais sur le carburant

Le régime d’aide directe sur les prix à la pompe, bien qu’en vigueur depuis sept mois seulement à ce jour, a été conçu comme une mesure d’urgence pour gérer la hausse des prix depuis le début de la guerre en Ukraine. Ce dispositif se veut simple et facile à mettre en œuvre sans aucune condition ; que vous soyez un ouvrier dépendant de sa voiture ou un riche propriétaire d’un SUV gourmand en carburant, tout le monde bénéficiait de ce plan à un niveau égal.

Augmentation prix essence 2023

La réduction de l’aide aurait dû intervenir le 1er novembre, mais un délai de deux semaines a été appliqué pour tenir compte des pénuries de carburant causées en partie par les grèves des raffineries.

Quelle sera l’aide pour le carburant en 2023 ?

La mesure actuelle ne satisfait pas le gouvernement, qui souhaite un système plus ciblé dès le 1er janvier. Ce nouveau système s’adressera aux “gros conducteurs”, mais à un mois et demi de l’échéance, de nombreux détails doivent encore être réglés, comme les paramètres permettant de définir un “gros rouleur”. La seule chose qui a été clairement établie est que ces personnes auront des voitures et les utiliseront de manière régulière.

Le montant de l’aide que vous recevrez sera fonction de vos revenus, mais les seuils de revenus ne sont pas encore définis.

La candidature sur un site en ligne sera le seul moyen sûr de l’obtenir.

Les gros rouleurs bénéficieront donc d’une aide

Plein d'essence suv prix

La France cessera d’accorder des rabais l’année prochaine et optera plutôt pour des mesures d’aide plus précises, spécialement conçues pour aider les conducteurs actifs qui ont le plus de difficultés (source). Cette mesure incitative a fait les gros titres l’été dernier, mais le gouvernement s’attache désormais à accorder une aide aux personnes utilisant leur voiture pour aller travailler.

Quoi qu’il en soit, c’est le moment idéal pour trouver des astuces et changer ses habitudes de conduite pour faire des économies d’essence. Cela sera toujours ça de gagné.

Chris L.

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de ce site notamment l'écologie et le bien-être.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.