Arnaque aux numéros surtaxés : Comment les bloquer en un clin d’œil

Arnaque téléphone frauduleux

Dans le labyrinthe numérique de notre époque, les arnaques téléphoniques, notamment celles impliquant des numéros surtaxés, se multiplient avec une agilité déconcertante. La Direction générale de la Consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF) tire la sonnette d’alarme avec une campagne de communication vigoureuse, visant à éduquer et protéger les consommateurs contre ces pratiques frauduleuses.

Voyons de plus près comment ces escrocs opèrent et, surtout, comment vous pouvez vous en prémunir.

Les techniques de l’escroc moderne

Le modus operandi des arnaqueurs téléphoniques est aussi varié qu’ingénieux. L’une des tactiques les plus courantes consiste à vous inciter à rappeler un numéro payant suite à un appel manqué ou à un SMS alléchant. Ce faisant, vous découvrez malheureusement trop tard que cet acte apparemment anodin vous a été facturé. Plus perfide encore, certains liens inclus dans les SMS, une fois cliqués, vous abonnent automatiquement à des services payants sans votre consentement explicite.

Des prétextes fallacieux sont également employés pour vous appâter, allant de fausses récompenses de jeux-concours à l’illusion d’avoir gagné un téléphone. La tactique du “ping call”, où l’escroc laisse sonner votre téléphone brièvement pour susciter votre curiosité et vous inciter à rappeler, reste également une méthode privilégiée. Par ailleurs, le numéro n’a pas l’air suspect à première vue puisqu’il s’agit souvent d’un O6. Le mieux dans ce cas est de se dire que si ce 06 inconnu ne laisse pas de message, c’est que cela ne doit pas être important.

Éviter les pièges : conseils pratiques

Soyez vigilant face aux numéros suspects : Méfiez-vous particulièrement des numéros commençant par 081, 082, 089, ou des numéros courts qui débutent par 1 ou 3. Avant de répondre ou de rappeler, posez-vous la question de la légitimité de cet appel.

Utilisez les ressources disponibles : Des sites comme surmafacture.com et InfoSVA vous permettent de vérifier l’origine d’un numéro ainsi que les coûts associés. En cas de “ping call” ou d’appel automatisé, le conseil de la DGCCRF est clair : ne répondez pas, ne rappelez pas.

Signalez les numéros frauduleux : Si vous êtes victime, bien que récupérer votre argent soit peu probable, signaler le numéro à Signal-conso peut aider à lancer une enquête. Les spams vocaux peuvent également être signalés via le site 33700.fr ou par SMS au 33700.

Protégez-vous proactivement

Activer le blocage des numéros surtaxés : La plupart des opérateurs proposent des services permettant de bloquer les appels sortants vers les numéros surtaxés. C’est un outil préventif efficace, bien que son activation doive être gérée avec discernement pour ne pas entraver vos appels légitimes vers certains services.

La vigilance et l’éducation sont nos meilleures armes contre les arnaques aux numéros surtaxés. En adoptant des réflexes de prudence et en utilisant les outils à notre disposition, nous pouvons non seulement nous protéger mais aussi aider à réduire l’impact de ces pratiques frauduleuses. Souvenez-vous : un appel manqué n’est pas toujours une opportunité manquée, mais peut être un piège évité.

Chris L

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de mes sites et notamment sur Infobourg avec le jardinage et l'équipement de la maison. Je vous partage toutes les astuces utiles dénichées ça et là pour que vous ne manquiez rien des dernières trouvailles.