Douche en extérieur

L’eau de pluie pour la douche, est-ce possible et comment faire ?

Face à une consommation d’eau toujours croissante et les défis climatiques du XXIe siècle, l’idée d’exploiter les ressources naturelles à notre portée se fait de plus en plus pressante. Parmi les solutions alternatives émergeant, la récupération de l’eau de pluie pour des usages domestiques, comme la douche, attire de plus en plus l’attention. Est-ce réellement possible ? Qu’en dit la loi ? C’est ce que nous allons explorer ensemble.

La préciosité de l’eau : une problématique majeure

En ce XXIe siècle marqué par des défis climatiques sans précédent, l’eau se fait de plus en plus précieuse. Des régions du globe subissent des périodes de sécheresse de plus en plus fréquentes et intenses. La nécessité de revoir notre utilisation de cette ressource essentielle se fait de plus en plus pressante. Parmi les alternatives possibles, une se démarque : l’utilisation de l’eau de pluie. Au-delà d’un simple geste écologique, cette pratique peut également permettre de réaliser des économies substantielles sur vos factures d’eau.

Des gouttes du ciel à la robinetterie : le processus de récupération d’eau de pluie

pommeau de douche avec eau de pluie

Si l’idée de se doucher avec de l’eau de pluie peut paraître inusitée, elle est néanmoins parfaitement réalisable avec un équipement adéquat. Un système de récupération d’eau de pluie, composé d’un réservoir ou d’une cuve, collecte l’eau qui est ensuite acheminée vers un système de filtration. Ce dernier purifie l’eau avant de la diriger vers les différents points d’eau de la maison.

La filtration : une étape déterminante

Il est primordial de comprendre que l’eau de pluie ne peut être utilisée brute pour la douche. Elle nécessite un passage par un système de filtration afin d’éliminer les impuretés qu’elle pourrait contenir. Les systèmes de filtration modernes sont en mesure d’éliminer une grande variété de contaminants, incluant des particules solides, des micro-organismes, ainsi que certains produits chimiques.

Le cadre légal de la récupération d’eau de pluie en France

Si l’utilisation de l’eau de pluie pour se doucher est une idée séduisante, elle doit cependant respecter certaines contraintes légales. En France, la récupération et l’utilisation de l’eau de pluie pour des usages non alimentaires, tels que la toilette, sont tout à fait légales. La législation française impose toutefois des règles précises en matière de conception, d’installation et de maintenance des systèmes de récupération d’eau de pluie.

L’arrêté du 21 août 2008 relatif à la récupération des eaux de pluie et à leur usage à l’intérieur et à l’extérieur des bâtiments stipule que l’eau de pluie peut être utilisée à l’intérieur des bâtiments uniquement pour l’alimentation des WC et le lavage des sols. Pour une utilisation dans la douche, l’eau de pluie doit être traitée et la qualité de l’eau respecter les critères définis par l’arrêté du 23 juin 1978 relatif aux eaux destinées à la consommation humaine à l’exclusion des eaux minérales naturelles.

Une eau “douce” pour votre peau

Au-delà de l’aspect économique et environnemental, l’eau de pluie présente un autre avantage de taille : sa douceur. En effet, l’eau de pluie est naturellement dépourvue de calcaire, ce qui la rend particulièrement bénéfique pour la peau et les cheveux. L’absence de calcaire donne à l’eau de pluie une sensation plus agréable au contact de la peau et la rend moins desséchante.

Un investissement judicieux pour l’avenir

L’installation d’un système de récupération d’eau de pluie représente certes un investissement initial non négligeable. Cependant, compte tenu des économies sur la facture d’eau que cela permet de réaliser, cet investissement peut être rapidement rentabilisé. Par ailleurs, il offre l’opportunité de contribuer de manière active à la préservation de cette ressource vitale qu’est l’eau.

Se doucher à l’eau de pluie : un choix résolument tourné vers l’avenir

A l’heure où l’écologie et l’économie d’eau sont au cœur des préoccupations, se doucher à l’eau de pluie apparaît comme une alternative prometteuse. Ce choix, qui allie respect de l’environnement, économie et bien-être, pourrait bien être le visage de la salle de bain de demain. Et vous, êtes-vous prêt à sauter le pas pour devenir les acteurs d’une nouvelle ère hydrique ?

Chris L

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de mes sites et notamment sur Infobourg avec le jardinage et l'équipement de la maison. Je vous partage toutes les astuces utiles dénichées ça et là pour que vous ne manquiez rien des dernières trouvailles.