Pourquoi sculpte-t-on des citrouilles à Halloween ?

sculpter une citrouille pour Halloween

Alors que les rues s’illuminent de visages grimaçants taillés dans des citrouilles, avez-vous déjà pris un moment pour vous interroger sur l’origine de cette pratique singulière? Loin d’être une simple décoration, les citrouilles sculptées, ou “jack-o’-lanterns”, sont imprégnées d’une histoire fascinante, tissée de mythes irlandais et de traditions celtiques. Partons ensemble à la découverte de ce chapitre méconnu du patrimoine culturel.

Des navets irlandais à la citrouille américaine

Un navet irlandais d'Halloween

L’acte de sculpter des visages démoniaques n’a pas toujours été associé aux citrouilles. Ce rite trouve son origine dans un conte irlandais ancestral. Selon la légende, un homme surnommé “Stingy Jack” réussit par ruse à tromper le Diable. Après sa mort, ni le paradis ni l’enfer ne voulurent de son âme, le condamnant à errer indéfiniment sur Terre. Pour se protéger de cet esprit vagabond, les Irlandais commencèrent à graver des visages effrayants sur des navets. Cependant, lors de la grande immigration irlandaise aux États-Unis, le navet céda sa place à la citrouille, bien plus abondante sur le nouveau continent.

La confluence avec le festival de Samhain

jack o lantern

Mais comment ces citrouilles se sont-elles intégrées à la célébration d’Halloween ?

Tout remonte au festival celtique de Samhain, une célébration marquant la fin de l’été et le début de la nouvelle année le 1er novembre. Cette période était réputée pour la perméabilité entre notre monde et l’au-delà, où les âmes des défunts de l’année étaient censées voyager vers l’autre monde. Pour se camoufler des esprits errants, les Celtes avaient coutume de se déguiser.

Au VIIIe siècle, l’Église catholique romaine déplaça la fête de la Toussaint au 1er novembre, faisant ainsi d’Halloween, ou la veille de la Toussaint, la célébration du 31 octobre. Les traditions de Samhain perdurèrent, dont celle de se déguiser pour échapper aux âmes errantes. Le folklore entourant “Stingy Jack” fut rapidement intégré à la célébration d’Halloween, et la tradition de sculpter des citrouilles, ou auparavant des navets, perdure jusqu’à nos jours.

La citrouille d’Halloween, symbole d’un héritage culturel ancestral

Une citrouille d'Halloween

La citrouille d’Halloween, bien plus qu’une simple tradition, est le fruit d’une histoire riche, à la croisée des mythes, des migrations et des croyances ancestrales. Chaque visage grimaçant sculpté dans une citrouille est un écho lointain des peurs et des espoirs de nos ancêtres, un pont entre le passé et le présent qui continue d’illuminer nos nuits d’Halloween.

Alors, la prochaine fois que vous tiendrez une cuillère pour évider une citrouille ou que vous sculpterez des yeux triangulaires dans sa chair orangée, souvenez-vous de l’histoire séculaire qui se cache derrière cette pratique. Vous ne fêtez pas seulement Halloween; vous perpétuez une tradition millénaire.

Chris L

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de mes sites et notamment sur Infobourg avec le jardinage et l'équipement de la maison. Je vous partage toutes les astuces utiles dénichées ça et là pour que vous ne manquiez rien des dernières trouvailles.