Stocker de l’essence chez soi : Bonne ou mauvaise idée ?

Stockage essence jericane

Étant donné que les prix à la pompe ont tendance à augmenter plutôt qu’à diminuer, certains d’entre vous envisagent peut-être de stocker de l’essence. Cependant, cela comporte quelques risques, tant en termes de sécurité que de préservation à long terme. On vous explique tout.

Lorsque les prix du carburant fluctuent, il peut être tentant d’acheter en gros pendant que les prix sont bas. Vous trouverez facilement des jerricans pour moins de 20 euros, ce qui peut être rapidement rentabilisé avec un seul plein.

Un arrêté de 2004 autorise les particuliers à stocker 120 litres d’essence ou de diesel à chaque étage par famille, à condition que ces fluides soient dans des récipients de moins de 50 litres. Avec cette quantité, vous pouvez théoriquement faire le plein deux fois ou plus chez vous. Toutefois, il est essentiel de prendre certaines mesures de sécurité, car le carburant n’est pas un produit comme les autres.

Le risque d’incendie

Le risque principal à stocker de l’essence chez soi est clairement le risque d’incendie. Même si le gazole est moins sensible, il reste un liquide inflammable. Il est donc fortement conseillé de conserver au moins un extincteur à proximité de vos bidons. De plus, il est strictement interdit de stocker des produits pétroliers dans des endroits tels que les greniers, les balcons, les terrasses et les parties communes des immeubles non réservées à cet effet.

Assurez-vous que vos jerricans sont homologués ADR pour le transport. ADR est l’acronyme de l’accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses par route.

Un logo de l’ONU sur un produit signifie que l’entreprise est en conformité avec cette certification (source).

Le type de plastique le plus recommandé est le polyéthylène haute densité (PEHD), mais il est essentiel que le système de fermeture soit bien étanche. Sinon, des vapeurs toxiques pourraient s’échapper et provoquer un incendie.

Le stockage de l’essence

Si vous voulez que votre essence dure, n’attendez pas trop longtemps pour l’utiliser. Il est préférable de l’utiliser dans les six mois, ou dans les deux mois pour le superéthanol E85 qui se dégrade plus rapidement.

L’essence et le diesel s’évaporent également au contact de l’oxygène et de l’eau, un processus appelé polymérisation. Cela crée des gommes qui peuvent obstruer votre système d’alimentation en carburant et favoriser l’apparition de micro-organismes. Pour éviter cela, assurez-vous que votre bidon d’essence est toujours bien fermé.

Pour obtenir de meilleurs résultats, stockez votre combustible dans un récipient opaque, à l’abri de la lumière et de l’humidité. Les bidons métalliques sont le choix idéal. Si vous remarquez que la couleur ou l’odeur de votre carburant a changé après quelques semaines, ne l’utilisez pas.

Un jerricane avec un embout spécifique au remplissage est indispensable

jerricane embout pour réservoir de voiture

Le dernier inconvénient d’avoir de l’essence à la maison est la nécessité de faire le plein de votre voiture. Il ne s’agit pas seulement de la difficulté de transporter un bidon de 50 litres mais également de voir si votre véhicule n’est pas doté de plusieurs clapets de sécurité qui ne sont pas simples à ouvrir. Si le bidon n’est pas doté d’un embout spécifique au remplissage de réservoir, pensez à acheter un embout afin de faciliter le remplissage.

C’est là que tout se joue car chaque goutte perdue pourrait à la finale vous couter plus cher.

Cunégonde V.

Salut. Mon truc à moi c'est le jardinage et la permaculture. J'aime découvrir des nouvelles tendances en terme de jardinage. Culture au potager, bouturage, greffage et expériences horticoles, ça me connait.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.