Economie d’énergie : Tout sur la VMC double flux et les aides octroyées

oxygène maison

Les coûts d’une VMC à double flux sont plus élevés que ceux d’une solution à simple flux. Elle consomme également plus d’électricité. Néanmoins, les économies potentielles sont plus importantes, surtout si vous résidez dans une propriété bien isolée. Focus sur cette solution qui offre des avantages non-négligeables.

Quels sont les avantages de la VMC double flux ?

  • La VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) double flux vous permet de réaliser des économies d’énergie tout en améliorant la qualité de l’air ambiant
  • Les principes de base d’une isolation efficace comprennent la ventilation et l’évaporation de l’humidité
  • Elle vous permet également de bénéficier d’avantages fiscaux et d’améliorer la valeur de votre bien en améliorant sa catégorie de performance énergétique DPE

Les critères obligatoires à respecter

  • Au moins deux ans se sont écoulés depuis la construction de l’habitation dans laquelle le système sera installé
  • Vous devez choisir un professionnel capable d’accomplir la tâche
  • Lorsque les extracteurs sont hygro-réglables ou auto-réglables, ils doivent être certifiés respectivement CSTBat ou NF 205

Pour une installation individuelle :

L’appareil individuel double flux doit être certifié pour la ventilation mécanique par la norme NF 205.

Pour un système de ventilation double flux modulé :

Un avis technique CSTB valide ou équivalent est requis pour ce système de VMC double flux modulé. Source

schema vmc double flux

Quel est le prix d’une VMC double flux ?

Une VMC double flux coûte entre 500 et 2 000 euros, selon les performances et la surface à ventiler. Il faut également ajouter les frais d’installation de l’équipement. Ce coût varie considérablement en fonction de la taille et des contraintes de votre habitation.

Au final, un budget compris entre 3 000 et 7 000 € est nécessaire pour l’installation. Néanmoins, compte tenu du confort et des économies d’énergie qui seront réalisés par la suite, cette dépense initiale doit être relativisée. Vous pouvez vous renseigner sur les différentes subventions disponibles pour ces travaux.

Quelles sont les économies d’énergie réalisées avec une VMC double flux ?

Un système de ventilation double flux dans votre maison est une source importante d’économies à long terme, car il permet de réduire d’environ 10 % les pertes de chaleur dues au renouvellement de l’air. Vous n’introduisez pas d’air froid grâce à l’utilisation d’un échangeur de chaleur qui récupère les calories de l’air extrait et les retransmet à l’air distribué. (Source)

La VMC double flux, selon la version et la qualité de l’installation, permet d’extraire environ 50 % à plus de 90 % des calories thermiques contenues dans l’air extrait de votre habitation.

L’installation peut vous aider à économiser jusqu’à 10 % sur vos factures d’énergie.

La VMC double flux est-elle rentable ?

Il est difficile d’évaluer un retour sur investissement pour le système de ventilation double flux car chaque cas est unique. De nombreux éléments influencent et impactent vos économies : les contraintes techniques de votre logement, son âge, son isolation, etc. De plus, ce type d’équipement nécessite de l’électricité. C’est pourquoi choisir un modèle qui optimise l’efficacité tout en réduisant la consommation d’électricité est indispensable et les conseils d’un professionnel sont éminemment utiles.

devis gratuit vmc double flux

Quelles sont les aides de l’état ?

L’achat et l’installation d’un système de ventilation double flux sont fortement encouragés par l’État et les différentes collectivités publiques comme moyen d’améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments grâce à des aides financières. Ces subventions globales vous permettent d’économiser sur les dépenses initiales nécessaires pour améliorer votre système de ventilation à long terme.

L’installation d’une VMC double flux peut donner droit à une subvention gouvernementale, appelée MaPrimeRénov’ de l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (ANAH). Cette aide est ouverte à tous, quel que soit le niveau de revenus (à l’exception des ménages à hauts revenus). Les éléments suivants :

  • 4 000€ pour les ménages disposant de peu de ressources financières
  • 3 000€ pour les ménages aux revenus modestes
  • 2 000€ pour les ménages aux revenus basiques

Veuillez noter que les travaux ne doivent pas avoir commencé avant que vous ne soumettiez votre candidature.

L’eco-PTZ

Il existe différents outils pour aider les familles à installer une VMC sans se ruiner. Le premier est l’éco-PTZ (prêt à taux zéro). Il s’applique aux rénovations thermiques des résidences principales construites avant 1990.

Attention, elle ne peut pas couvrir le coût de la seule installation de la VMC : elle doit être combinée par exemple à d’autres travaux de rénovation énergétique comme l’isolation de la toiture ou les fenêtres à double vitrage.

Le prêt peut atteindre 20 000 euros pour deux chantiers ou 30 000 euros pour chantiers sur une durée de remboursement de quinze ans. En raison de son nom, aucun taux d’intérêt ne sera appliqué; seul le montant emprunté sera remboursé.

La prime énergie

La prime énergie est accordée par les fournisseurs d’énergies conformément aux CEE (certificats d’économie d’énergie). Elle est destinée aux particuliers qui réalisent et paient des travaux de rénovation énergétique.

Ce sont les VMC les plus économes en énergie qui peuvent bénéficier de la prime : il est essentiel de vérifier auprès d’un expert certifié RGE (obligatoire) avant de mettre en place une VMC qui bénéficiera de la prime. Après avoir fait cela, il ne vous reste plus qu’à appeler un vendeur et à lui demander de vous faire parvenir le formulaire de demande de prime.

 

Chris L.

Bonjour, j'ai plusieurs passions que je tente de partager avec vous au travers de ce site notamment l'écologie et le bien-être.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.