Arrosage des plantes pendant votre absence : 5 techniques faciles et efficaces

arroser ses plantes

Lorsque vous avez un jardin botanique à la maison, comment arroser les plantes lorsque vous n’êtes pas là ? Nous allons vous donner quelques conseils utiles !

L’arrosage des plantes pendant les vacances

Si vous êtes parmi les chanceux qui ont des voisins sur qui ils peuvent compter, vous partez et vous pourrez profiter pleinement de quelques jours de vacances. Mais ce n’est pas le cas pour tout le monde. Tout d’abord éloigner les plantes de la fenêtre car sans votre soin quotidien, l’effet de la serre se fera trop sentir.

Mettre les plantes dans la salle de bain, une mauvaise idée

La salle de bain est souvent la pièce la plus sombre et la plus fraîche de la maison, ce qui est idéal pour de nombreuses plantes. Mais est-ce une bonne idée de les y mettre ?

D’après de nombreux retours, nous pouvons dire que ce n’est pas une bonne idée de mettre les plantes dans la salle de bain pour deux raisons principales. Premièrement, le manque de lumière les rendra la croissance des plantes sera plus lente, et d’autre part, l’humidité élevée favorisera le développement de moisissures sur les feuilles.

Le globe d’arrosage


Le globe d’arrosage est une boule en verre avec un petit trou en haut et une pointe en métal en bas. Lorsque vous insérez la pointe dans le sol, la boule se remplit d’eau et la libère progressivement au fil du temps.

Cette méthode est souvent utilisée pour les plantes d’intérieur, mais nous avons constaté qu’elle est plus efficace que les méthodes traditionnelles comme les arrosoirs ou les systèmes de goutte-à-goutte automatiques.

L’avantage du globe d’arrosage est qu’il permet à la plante d’absorber l’eau progressivement, ce qui réduit le risque d’arrosage excessif.

Les pots auto-arrosants


Les pots auto-arrosants sont une solution idéale pour les personnes occupées qui souhaitent profiter de leurs plantes sans avoir à se soucier de les arroser tous les jours.

Il existe de nombreux types de pots auto-arrosants sur le marché, mais ils fonctionnent tous sur le même principe. Le pot est doté d’un réservoir d’eau au fond, et la plante puise son eau dans le réservoir si nécessaire.

L’avantage des pots auto-arrosants est qu’ils nécessitent très peu d’entretien et que vous pouvez partir pendant une semaine sans avoir à vous soucier de vos plantes.

La mèche de coton

meche de coton arrosage plante

Pour mettre en place cette technique, vous avez besoin d’un grand récipient à eau (comme un vase ou un seau) et d’une corde en coton. La corde à linge en coton, disponible dans la plupart des quincailleries, fonctionne très bien. Coupez-en un morceau suffisamment long pour tenir entre le fond de votre réservoir d’eau et le sol de votre plante.

Prenez une extrémité de la corde et enterrez-la à plusieurs centimètres sous la surface du sol, près de la plante. Veillez à ne pas déranger ni blesser les racines. Mettez l’autre extrémité de la corde dans votre récipient rempli d’eau et assurez-vous qu’elle entre en contact avec le fond. L’eau s’écoulera du récipient dans le pot à travers la corde.

Au fur et à mesure que l’eau s’évapore du sol, elle est remplacée par l’eau contenue dans le récipient, ce qui permet à votre plante de rester hydratée.

L’avantage de cette méthode est que vous pouvez laisser vos plantes pendant une longue période sans avoir à vous en soucier.

L’arrosage au goutte à goutte DIY

L’alternative au globe d’arrosage : Percez plusieurs trous de drainage dans la une bouteille en plastique vide dans la partie haute mais laissez le bouchon en place. Remplissez la bouteille en plastique à moitié avec de l’eau, puis retournez-la et enfoncez-la dans la terre dans les premiers centimètres du pot aussi rapidement que possible. Assurez-vous que la bouteille n’est pas trop proche de votre plante et que la profondeur est suffisante pour que la terre recouvre les trous éventuels. Au fur et à mesure que le sol s’assèche, l’eau s’infiltre lentement dans le pot.

Pour les grands pots ou les jardinières, vous pouvez utiliser une bouteille en verre. Il suffit de la remplir d’eau, d’insérer votre pouce sur l’ouverture supérieure, puis de la retourner et de l’enfoncer.

Transformer un sac en plastique en mini-serre

Couvrez votre plante et son récipient avec un sac en plastique transparent. Pour éviter que le sac ne tombe sur les plantes, placez des tuteurs dans le pot et assurez-vous qu’ils ne sont pas pointus (pour éviter de percer le sac). Il n’y a pas lieu de s’inquiéter si le sac n’effleure que légèrement les feuilles !

Arrosez vos plantes naturellement, plutôt que de les faire tremper. Rentrez la plante à l’intérieur et enveloppez-la dans le sac. Soufflez un peu d’air dans le sac avant de le fermer pour l’aider à se gonfler comme une bulle. Il s’agit simplement d’une garantie supplémentaire que le sac n’entrera pas en contact direct avec les feuilles.

Placez votre pot dans un endroit où il recevra une lumière indirecte. La chaleur du soleil nuira sûrement à votre plante si vous ne placez pas le pot dans un endroit qui reçoit une lumière indirecte.

Et à votre retour, un petite arrosage avec du lait, histoire de vous faire pardonner votre absence !

Chris L.

Consultant sur Internet, j'ai plusieurs passions que je tente de partager comme le développement personnel et bien d'autres.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.