Comment protéger vos plantes contre le mildiou ?

mildiou sur feuille

Avec les récentes pluies, les orages et les averses fréquentes, les conditions climatiques sont idéales pour le développement du mildiou, qui se développe dans l’humidité et détruit les cultures. Peut-on faire quelque chose pour l’empêcher ou en limiter les dégâts ?

Tout d’abord, qu’est-ce que le mildiou ?

C’est un type de champignon qui affecte les plantes, et il en existe différents types qui peuvent cibler différentes parties de la plante. Le type le plus courant est le mildiou, qui affecte les feuilles, et le mildiou poudreux, qui a tendance à attaquer les tiges et les fleurs. Le mildiou se présente généralement sous la forme de feuilles blanches ou sous forme de petites taches sombres.

Les spores qui apparaissent sur les feuilles mouillées se transformeront en champignons qui progresseront et infesteront la plante. Les feuilles ne doivent donc pas être exposées à la pluie.

Les plants de tomates et de pommes de terre sont parmi les plus sensibles au mildiou dans le jardin. Si vos plantes sont plantées à proximité les unes des autres, vous pouvez essayer de leur créer un parapluie en suspendant une bâche tendue avec une pente sur un côté pour permettre à l’eau de s’écouler.

lutter contre le mildiou

Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour prévenir ou limiter les dommages causés par le mildiou :

  • Retirez dès que possible les parties de plantes touchées. Cela permettra d’éviter la propagation du champignon.
  • Arrosez vos plantes le matin afin que les feuilles aient le temps de sécher avant la nuit. Les feuilles mouillées sont plus sensibles à la croissance des champignons.
  • Évitez l’arrosage au-dessus de la tête, qui peut propager le champignon. Arrosez à la base de la plante.
  • Assurez-vous que vos outils de jardinage sont propres et désinfectés. Le champignon peut être propagé par des outils contaminés.
  • Choisissez des variétés de plantes résistantes lorsque cela est possible. Certaines plantes sont plus résistantes au mildiou que d’autres.
  • Le fumier d’ortie peut être donné aux plantes et à leurs défenses naturelles pour les aider à lutter contre le mildiou.
  • Vous pouvez comme alternative aux traitements chimiques vaporiser une combinaison de bicarbonate de soude (2 ou 3 cuillères à soupe), de savon noir liquide (1 cuillère à soupe) et d’huile essentielle d’arbre à thé (8 gouttes) dans 1 litre d’eau.

En prenant ces précautions, vous pouvez contribuer à protéger vos plantes contre le mildiou.

Chris L.

Consultant sur Internet, j'ai plusieurs passions que je tente de partager comme le développement personnel et bien d'autres.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.