Le poêle à bois déchiquetés : La véritable alternative écologique et économique ?

copeaux de bois

Différents poêles sont disponibles sur le marché, le poêle à pellets a par ailleurs séduit bon nombre de français. Cependant, la hausse du prix des pellets a largement refroidi les nouveaux acquéreurs et contrarié les plus anciens. Mais quid bois déchiqueté ? Est-ce lui qui saura offrir une véritable alternative écologique et économique ? On vous donne quelques infos.

Tout d’abord sachez que ce poêle a plusieurs noms que vous retrouverez dans cet article, donc ne soyez pas surpris.

  1. Poêle à bois déchiqueté
  2. Poêle à plaquettes
  3. Poêle à copeaux de bois

Le poêle à bois déchiqueté est un système de chauffage d’appoint très efficace, respectueux de l’environnement et rentable. Il utilise des copeaux provenant de déchets de bois plutôt que des matériaux récupérés dans le secteur du bois comme c’est le cas avec le poêle à pellets. Le prix du poêle à copeaux de bois est plus élevé que celui des autres poêles (électriques, à mazout ou à pétrole), mais ses coûts d’utilisation sont nettement inférieurs. Il est également éligible à plusieurs subventions écologiques dont la prime à l’énergie.

Bois déchiqueté

Le fonctionnement du poêle à plaquettes

Le poêle à copeaux de bois est l’une des méthodes les plus écologiques pour chauffer votre maison. Le bois déchiqueté est utilisé comme combustible dans cette forme de chauffage. Ces copeaux de bois sont également connus sous le nom de plaquettes forestières, car ils proviennent de bois rejeté par l’industrie.

  1. Les copeaux de bois sont acheminés par la vis d’admission du silo au collecteur
  2.  Les copeaux sont ensuite transportés vers le fourneau où ils produisent de la chaleur
  3. La chaleur est transférée du fourneau à ce qui a besoin d’être chauffé (par exemple, votre maison).

Le collecteur comprend aussi parfois un réservoir d’eau pour éteindre les départs de feu.

Il est essentiel de prêter attention à l’entreprise qui installera le poêle car elle en assurera l’entretien. Par conséquent, il est essentiel de vérifier si l’entreprise n’est pas trop éloignée de votre maison en cas d’urgence. Le poêle est peu encombrant ; il peut être placé là où un poêle conventionnel irait.

Le silo de stockage est celui qui prend le plus de place ; cependant, il n’est pas nécessaire de l’installer à côté du poêle. Il peut être placé à un autre étage ou même à 20 mètres du poêle.

Vous devez prendre soin d’un poêle à copeaux de bois comme de tout autre poêle à bois, ce qui inclut un ramonage annuel. Vous devez également vider le conteneur à cendres de temps en temps ; comme les copeaux de bois sont généralement secs, le poêle est plus efficace et il n’y a pas beaucoup de cendres. Ainsi, vous n’aurez peut-être à le vider qu’une ou deux fois par an.

Les avantages des poêles à bois déchiquetés

Le poêle à copeaux de bois présente de nombreux avantages écologiques et financiers, liés notamment au type de combustible qu’il utilise. En effet, produites à partir de déchets qui, jusqu’à très récemment, n’étaient pas du tout valorisés, les plaquettes de bois sont aujourd’hui l’une des sources d’énergie les moins chères du marché.

Les poêles à bois déchiquetés sont en outre abordables et facilement disponibles en France. Bien que le coût d’achat puisse être plus élevé que la moyenne, il est important de considérer les 30% d’économies d’énergie par an que permet cet investissement.

Le poêle à copeaux de bois présente de nombreux avantages d’un point de vue écologique. D’une part, les émissions de carbone dues à la combustion du bois sont clairement amoindries, et d’autre part, les copeaux de bois sont fabriqués à partir de déchets.

Les copeaux de bois sont souvent beaucoup plus secs que les bûches de bois, ce qui leur confère une efficacité accrue pouvant atteindre 90 %. Il en résulte des économies d’énergie plus importantes, moins de fumée et moins de cendres et de particules fines.

Les inconvénients du poêle à plaquettes

Cependant, le poêle à copeaux de bois présente quelques inconvénients. Tout d’abord, il ne convient pas aux appartements ou aux petites résidences. Il est généralement plus grand que les autres poêles et nécessite beaucoup d’espace pour les silos de stockage.

Le prix du poêle à bois déchiquetés

Il est important de prendre en compte le coût d’achat et d’installation d’un poêle à copeaux de bois..

Par exemple, si vous avez une maison de 100 m2, vous pouvez vous attendre à dépenser entre 5 000 et 10 000 euros pour un équipement avec une autonomie allant jusqu’à plusieurs jours. Si vous voulez faire des économies, vous pouvez opter pour des modèles moins chers qui ne coûtent que 1 000 à 3 000 euros mais qui ne fonctionneront pas aussi longtemps (3 à 6 heures maximum).

En fin de compte, cela vaut la peine de dépenser l’argent supplémentaire pour un meilleur équipement, car cela vous permettra d’économiser de l’argent à long terme.

Le coût du bois par kilowattheure se situe entre 3 et 6 centimes, ce qui le rend nettement moins cher que l’électricité dont le prix peut être jusqu’à 5 fois supérieur. De plus, le fait de posséder un poêle à bois déchiqueté donne droit à des aides écologiques telles que la prime à l’énergie – une aide qui pourrait couvrir jusqu’à 50 % de son prix d’achat initial.

Chris L.

Consultant sur Internet, j'ai plusieurs passions que je tente de partager comme le développement personnel et bien d'autres.

10 Commentaires

  1. Pour être écolo il faudrait que tout soit fait a la main
    Sans abatteuse sans debusqueur sans broyeur eu surtout sans les 35 tonnes qui sillonnent les routes sur des km pour les stocker

  2. Après 5 ans de cours de karaté, tu pourras fendre le bois et en faire des copeaux à la main.
    Les écolos
    extrêmes, c’est ya ka ya ka yaka, la réalité des faits , pas l’savoir.

  3. Écologique le bois? Vous plaisantez! Le bois produit plus de Co2 à la combustion que le charbon et de nombreux toxiques ainsi que des particules cancérigènes
    Faites un peu de sciences et pas du roman mansongété
    Dr J G

    • Pour un scientifique, vous êtes peu rigoureux. Toute combustion ou décomposition produit du CO2. Il n’y a donc pas d’inconvénient a ce qu’il passe par la phase chauffage. il n’augmente donc pas la quantité globale dans l’atmosphère. Par contre les combustibles fossiles!!! Pour les particules fines, Il faut évidemment un poêle moderne avec combustion secondaire.

  4. Faux le bois rejette certe du CO2 en brûlant mais c’est l’équivalent du CO2 qu’il a absorbé durant sa vie. Ce même co2 se repend de la même façon si le bois pourrit. Donc le bilan CO2 est nul!
    Quant aux particules fines c’était vrai sur le cheminée de mémé mais avec les nouveaux poêles qui brûlent les fumées et ont de très gros rendement ce soucis n’existe plus.

    • le CO2 anthropique éternel responsable !!!!Rien n’est moins sûr mais on matraque beaucoup sur ce thème.
      Dernièrement un des points du rapport AR6 Giec a été étudié par un groupe de scientifiques menés par Camille Veyres et Jacques-Marie Moranne, deux ingénieurs en physique et thermodynamique. De leur étude il ressort que les vérifications isotopiques du CO atmosphérique démontrent que, sur les 415 ppm de CO2 atmosphérique actuels seuls 22 ppm sont des isotopes 12c et 13 c traceurs du carbone fossile restant dans l’air. Soit 22/415 ppm = 5,3% seulement du CO2 de l’air vient de combustibles fossiles restées dans l’air depuis leur émission. « L’essentiel de la croissance de la teneur de l’air en CO2 observée depuis 1958 au Mauna Loa Observatory de la NOAA, est une simple conséquence des températures qui pilotent le dégazage océanique de la zone intertropicale.
      Rappelons que les océans qui recouvrent 70% de la surface du globe, sont les grands régulateurs du climat.
      Décarboner n’a donc aucun sens, comme vérifié en 2020 où la diminution de 6% à 7% des émissions n’a eu aucun effet observable.

  5. Il n’y a jamais d’opion parfaitement neutre et on pourrait aussi considérer qu’un arbre non brûlé stocke du co2.
    C’est comme le débat sur le verre et le plastique,: le verre émet du co2, le plastique pollue les océans. La bonne réponse est :si nous voulons laisser une planète vivable à 4 milliards d’être humains (c’est déjà fichu pour les 3 restants) il faut réduire drastiquement notre consommation de tous ordres (y compris dans le numérique…). Bonne journée.

  6. Comme le poêle à granulés, les gens se jetteront sur les poêles à bois déchiquetés.
    Et on verra s’envoler leur prix et surtout celui de cette matière première.
    Les 30% d’économie seront donc éphémères !
    Le système est fait de telle sorte que les utilisateurs ne seront jamais gagnants !
    Que faire alors me direz vous? Vue la conjoncture grâce à ce gouvernement je crois que la solution sera une bonne couette ! 🤔

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.